Publicité

Sur TikTok, les fans de livres se font une place, avec les BookTok et les Reading Vlog

Par
.
.
© Getty - .

Si le phénomène Charlie Damelio sur TikTok n'a pas échappé aux observateurs des réseaux sociaux, celui des BookTok est en train de naître. Plus modeste, il intéresse malgré tout certains professionnels de la lecture en streaming.

A priori TikTok est ce réseau social adoré des ados, où on les voit mimer des chorégraphies sur une minute. Ils adorent aussi se déguiser et profiter des fonctionnalités de montage de l'application pour jongler entre diverses apparences durant la même vidéo. C'est avec ses danses que la jeune américaine Charlie Damelio dépasse les 112 millions d'abonnés. Mais peu à peu, la plateforme a été investie par d'autres. On y voit même Emmanuel Macron ou Jean-Luc Mélenchon, ou des institutions publiques, à la recherche de jeunes pousses, y promouvoir leurs activités. 

On retrouve aussi sur TikTok des stars du monde de Youtube, comme Mehdi-Florian, habitué de tous les réseaux et tous les formats d'expression. TikTok ne pouvait pas lui échapper. 

Publicité

Les lecteurs, irréductibles 

Sur TikTok certains commencent aussi à partager leurs lectures et l'on parle désormais de BookTok, comme on a pu parler de Bookstagram sur Instagram et de Booktube sur  Youtube.

Tout se passe comme si, quoi qu'on fasse, quels que soient les modes, quels que soient les supports, il y a aura toujours quelques irréductibles, de tous âges, livre en main, quels que soient les types de livres. Ils sont beaucoup moins nombreux que les gamers, les fous de rap, les dingues de comics, mais ils sont là.

Quels que soient les réseaux,  il s'agit de partager des goûts de lecture mais de façons différentes. Certains sur YouTube se sont essayés à des émissions de critiques littéraires, plus ou moins humoristiques. Sur Instagram, comme c'est l'image qui est mis en avant, les résonautes se sont concentrés sur des ambiances, et sur la mise en valeur de leurs titres préférés. Sur TikTok ils ont une minute pour s'exprimer en vidéo, c'est un véritable défi.

Ce qui veut dire que soit ils donnent un commentaire face caméra, soit ils font un montage d'images, avec des sous-titres qui donnent quelques infos, ou plus simplement, ils miment physiquement, avec des expressions du visage, le sentiment que leur laisse l'idée de lire un livre de fantasy, de ne pas avoir assez d'argent pour s'acheter le dernier Rowling, ou autre.

Et maintenant, les "Reading Vlog"

Lyson, par exemple, sur son compte Lyson.des.livres, se lance même dans le "Reading Vlog sur TikTok, et annonce qu'elle a "un milliard de services presse à lire". Elle détaille par exemple ses impressions à la lecture d'"Un palais d'épines et de roses" de Sarah. J Maas, une histoire d'amour dont les personnages sont "trop kiki" dit Lyson. En l'occurrence c'est une romance teintée de fantastique, ponctuée d'intrigues et de trahisons, tout pour tenir les lecteurs en haleine. 

L'œil des pros

Ce phénomène du BookTok a intéressé les fondateurs de l'application Rocambole, qui est une application de lecture en streaming, qui a tenté l'expérience.    

Rocambole n'a pas ouvert un compte TikTok pour faire la promotion de ses parutions et des derniers feuilletons à lire sur son appli. Ses fondateurs ont confié à un influenceur le soin de dire ce qu'il pense de tout ça. "Les consultations sur notre application ont tout de suite été en augmentation", explique François Delporte. "Je note par ailleurs que cette opération nous a amené autant de lecteurs que de lectrices" ajoute-t-il, alors que le monde de la lecture est plutôt traditionnellement occupé par des jeunes filles.

Pour le co-fondateur de Rocambole, cet outil, "est plus puissant qu'Instagram et YouTube" si on vise les 18-25 ans, et même les plus jeunes. 

Nous ne sommes qu'au début d'une tendance qui reste à observer sur le long terme. Chaque réseau social véhicule des types de lecteurs et de romans différents. Sur YouTube on lisait encore Proust, sur Instagram le choix des lecteurs était très varié, sur TikTok, parions que la tendance ira sur la romance et la fantasy.