Publicité

Terrasses, lieux culturels, magasins : ce qui change à partir du 19 mai

Par
Les terrasses des restaurants, cafés et bars peuvent rouvrir à 50 % de leur capacité d'accueil, avec des tablées de six personnes maximum, assises obligatoirement.
Les terrasses des restaurants, cafés et bars peuvent rouvrir à 50 % de leur capacité d'accueil, avec des tablées de six personnes maximum, assises obligatoirement.
© AFP - Ludovic Marin

Le gouvernement est confiant et a confirmé le démarrage du déconfinement à partir du 19 mai, selon un calendrier très précis, activité par activité. Voici le détail de ce qui doit rouvrir dès mercredi prochain.

Pour le gouvernement, "nous touchons au but". Lundi, le premier ministre Jean Castex a précisé dans un entretien au Parisien les contours d'un retour progressif à la normale. Affichant un certain optimisme : "Je le dis de la façon la plus claire. Nous sommes enfin en train de sortir durablement de cette crise sanitaire. Évidemment, cette sortie va se faire de façon progressive, prudente et accompagnée. Mais la tendance est claire, nous touchons au but et c'est une bonne nouvelle", estime le chef du gouvernement. 

"On a le droit d'être optimiste aujourd'hui", a insisté Gabriel Attal, porte-parole de l'exécutif, mardi matin sur France Inter. "Parce qu'on voit que les efforts des Français portent leurs fruits" et que la vaccination se développe et constitue "une protection supplémentaire pour la société".

Publicité

À neuf jours de la réouverture annoncée des terrasses, de certains commerces et d'autres activités en France, dont beaucoup dans le secteur culturel, Matignon a également apporté des précisions sur les modalités de ce retour à une certaine "normalité", en particulier pour les cafés, bars et restaurants.

Ce qui est possible dès le 19 mai

Le calendrier du gouvernement prévoit plusieurs échéances dans son calendrier, le 9 et le 30 juin, pour débloquer progressivement les lieux encore contraints par des restrictions. Dans l'immédiat, voici, lieu par lieu, ce qui a été annoncé pour la première étape du déconfinement, à partir du 19 mai. 

  • Restaurants, cafés et bars

Les terrasses peuvent rouvrir à 50 % de leur capacité d'accueil, avec des tablées de six personnes maximum, assises obligatoirement. Les salles intérieures restent fermées. 

  • Restaurants d'hôtels

Les terrasses peuvent rouvrir complètement, en places assises uniquement pour tous. Le restaurant intérieur de l'établissement hôtelier peut rouvrir pour les clients qui séjournent sur place seulement. 

  • Commerces

Tous les magasins rouvrent. Les commerces de moins de 8m² ne peuvent recevoir qu'un client, les autres doivent faire en sorte de réserver 8m² pour chaque personne. 

  • Marchés

Le nombre de clients doit être limité à 8m² pour chacun d'entre eux dans les marchés ouverts et 4m² par personne en extérieur. 

  • Musées, expositions

Réouverture avec une jauge de 8m² par personne et un protocole sanitaire adapté à respecter.

  • Cinémas, salles de spectacle, théâtres, concerts assis…

Les salles ne peuvent recevoir que 35 % de leur capacité d’accueil, avec un plafond à 800 spectateurs.

  • Salles des fêtes, salles polyvalentes, chapiteaux

Chaque établissement peut recevoir jusqu'à 35 % de sa capacité d’accueil maximale et chaque salle est plafonnée à 800 spectateurs.

  • Festivals de plein air assis 

Dans le cas de festivals se déroulant dans des établissements recevant du public en plein air, avec une capacité d’accueil "bien identifiée", la jauge est fixée à 35 % avec 1 000 personnes maximum.

  • Bibliothèques

La jauge de 8m² par personne est maintenue, de même que la limite d'un siège vide sur deux en configuration assise.

  • Cérémonies religieuses et mariages en mairie

Seul un siège sur trois peut être occupé en intérieur et l'assistance doit être positionnée en quinconce.

  • Cérémonies funéraires en extérieur

Limitées à 50 personnes.

  • Casinos

Réouverture avec une jauge de 35 % de la capacité d'accueil. Seules les activités sans contacts entre les joueurs (machines à sous) sont réautorisées. 

  • Thermes 

Les stations thermales pourront rouvrir avec une jauge limitée à 50 %.

  • Zoos

Réouverture avec 50 % de la capacité d’accueil maximale.

  • Enseignement supérieur, organismes de formation

Reprise avec une jauge de 50 % des effectifs, avec protocole sanitaire renforcé. Les examens prévus jusqu’au 2 mai sont reportés ; les concours nationaux et les examens en santé maintenus dans le cadre du protocole actuel. Les formations peuvent reprendre en présentiel chaque fois que le distanciel n’est pas possible. Les examens se déroulent en présentiel avec protocole adapté.

  • Auberges, camping, résidences de tourisme

Les hébergements individuels et familiaux rouvrent. Dans les refuges de montagne, les tablées ne peuvent dépasser plus de six personnes.

  • Colonies de vacances, accueil de mineurs, camps de scouts

Réouverture de tous les établissements ne comprenant pas d’hébergement. 

  • Petits trains touristiques routiers

Réouverture avec une jauge de 50 % de la capacité d’accueil, sauf pour les groupes familiaux constitués.

  • Établissements sportifs de plein air

Reprise pour les pratiquants "prioritaires". Pour les autres, seuls les sports sans contact sont autorisés. Côté spectateurs, une jauge de 35 % du public s’applique, ainsi qu’un plafond de 1 000 personnes maximum.

  • Établissements sportifs couverts (piscines couvertes, salles de sport, sport indoor)

Là encore, réouverture pour les pratiquants prioritaires uniquement (mineurs en milieu scolaire, en périscolaire et pour les activités extrascolaires). En cas de présence d'un public, la jauge est fixée à 35 %, avec un plafond de 800 spectateurs.

  • Pratiques sportives en extérieur, compétitions en plein air

La pratique sportive est possible en groupe de 10 maximum et sans contacts.  

  • Rassemblements extérieurs

Les rassemblements sont limités à 10 personnes dans l’espace public, sauf pour les "visites guidées organisées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle".

Ce qui reste fermé 

Les discothèques, les salons et foires, les concerts et salles en configuration debout, festivals de plein air debout ou dans l’espace public, croisières en bateau, thalassothérapies, bowlings, escape games et salles de jeu doivent, pour le moment rester fermés. Certains de ces lieux vont pouvoir rouvrir dans les prochaines semaines, avec des conditions strictes. Pour d'autres, à l'image des discothèques, aucune date de réouverture n'est prévue.

"Inquiétude" du conseil scientifique

Néanmoins, "le fait que ces réouvertures ne soient pas liées à des critères sanitaires stricts nous rend inquiets", a déclaré Lila Bouadma, membre du Conseil scientifique et réanimatrice à l'hôpital Bichat (Paris), invitée de franceinfo mardi.

Le conseil scientifique a en effet émis émis un avis réservé à la fin de la semaine dernière. La quinzaine d'experts s'inquiète notamment du critère fixé par le président de la République Emmanuel Macron d'un taux d'incidence de 400 cas pour 100 000 habitants dans un département pour permettre ces réouvertures. Un seuil "très très élevé" et "qui va probablement causer problème, si ça devrait remonter".