Publicité

The Voice : cette reprise de Nirvana par un Français fait mal aux oreilles américaines

Par
Capture d'écran
Capture d'écran
- TF1

Avec sa reprise de "Come as you are" de Nirvana, le candidat français de The Voice, Stephen Di Tordo, est désormais connu outre-Atlantique. Sa prestation du 26 mars a été remarquée par des médias musicaux américains, mais malheureusement pas pour ses qualités.

L'outrage a eu lieu dans l'édition française de The Voice samedi 26 mars. Stephen Di Tordo, qui s'est présenté comme un "enfant des nineties" entre sur scène, chemise bleue entrouverte, jean et santiags, et interprète une version très personnelle du classique de Nirvana "Come as your are". Une prestation qui fait depuis parler outre-Atlantique.

Prestation caricaturale mais validée en France

En France déjà, il se démarque : deux jurés séduits par sa voix rocailleuse, Florent Pagny et Marc Lavoine se retournent lors de cette audition à l'aveugle, lui donnant accès à la suite du télé crochet. Mais les deux autre jurés, Vianney et Amel Bent restent de marbre. Le premier tique même au tout début de la prestation, quand avant même de commencer à chanter, Di Tordo lance un "let's fuck".  Même circonspection quand il quitte la scène en laissant tomber son micro à terre.

Publicité

Sur Twitter, c'est un concert de commentaires négatifs suite à son interprétation, qui a été globalement jugée caricaturale.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Attitude gênante

Aux États-Unis, par la magie d'Internet, la vidéo de la prestation arrive mercredi et pousse même deux sites de référence en matière de musique, Stereogum et Consequence, à donner leur avis sur la reprise de Nirvana. Sans appel, c'est le malaise qui l'emporte. Le journaliste de Consequence annonce la couleur dès le titre de l'article : "Un participant à The Voice France propose une interprétation détestable de 'Come as you are' de Nirvana".

Ce n'est pas tant la performance vocale jugée seulement "un peu rude" qui est critiquée négativement, mais le jeu de scène et l'attitude du chanteur.

Cela devient vraiment gênant, quand Di Tordo tourne dans tous les sens et se pavane sur la scène, et crie quelques "oh baby", avant d'essayer d'atteindre une note aiguë ridicule sur 'I don't have a gun'"

Stereogum ne s'embarrasse pas d'explications, la vidéo est postée sur le site avec un titre en français en référence au texte de Nirvana : "Je n'ai pas d'arme".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Dans un post du média sur Facebook avec la vidéo, on peut aussi lire en français : "C'est un non de moi, dawg [mon pote - Ndrl]". Les réactions des lecteurs ne sont pas tendres. De façon générale, ils lui reconnaissent une bonne voix, mais une attitude "détestable"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"En réalité sa voix n'est pas si mal..."
"En réalité sa voix n'est pas si mal..."
- Capture d'écran