Publicité

Un équipage russe s’envole pour l'espace tourner un film à bord de l'ISS

Par
L’actrice Ioulia Peressild sera l’héroïne du film russe tourné dans la station spatiale internationale
L’actrice Ioulia Peressild sera l’héroïne du film russe tourné dans la station spatiale internationale
© AFP - Dimitar Dilkoff.

Une capsule Soyouz doit décoller ce mardi vers la Station spatiale internationale. Une actrice et un réalisateur y resteront 12 jours pour tourner un film. Une première.

C’est une nouvelle étape. 60 ans après le premier homme dans l’espace, les russes vont envoyer une équipe de tournage pour réaliser un film grâce à l'agence spatiale Roscosmos. Ce mardi 5 octobre, l’actrice Ioulia Peressild et le réalisateur Klim Shipenko s’envoleront du Kazakhstan pour la Station spatiale internationale à bord d’une fusée Soyouz. 

Si tout se passe bien, Ioulia Peressild, 37 ans, deviendra la première actrice à tourner dans l’ISS. Elle a eu 12 semaines pour s’entraîner alors que les astronautes envoyés dans l’espace sont triés sur le volet et préparés pendant de longs mois. L’actrice part de loin. Elle n’a aucune expérience dans l’espace ou l’aviation. Il est "trop tard pour avoir peur" a raconté il y a quelques jours Ioulia Peressild, lors d’une conférence de presse. C’est elle qui a été choisie parmi 3000 candidates.

Publicité

Pendant quatre mois donc, les futurs cosmonautes se sont entraînés à vivre en apesanteur et à sauter en parachute par exemple. Ioulia Peressild a même passé le test de la centrifugeuse, avec succès. Le futur équipage, en compagnie Anton Shkaplerov qui restera lui plusieurs mois dans l'ISS, apparaissent sur une photo diffusée par l'agence spatiale Roscosmos.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Un film dramatique

Le duo passera 12 jours dans l’ISS, mais seulement dans le secteur réservé aux Russes, soit les 230m3. Klim Shipenko, 38 ans, sera le couteau-suisse de cette mission. Il réalisera et cadrera les scènes sur l’ISS, mais sera aussi chargé du maquillage et de l’éclairage. En tout, une quarantaine de minutes de temps d’écran seront filmées à bord de la station. Ce premier long-métrage spatial s’appellera Vyzov ("Le Défi" ou "L'Appel" en russe).

Ioulia Peressild incarne une médecin, chirurgienne. Elle est chargée de se rendre dans l’ISS pour sauver la vie d’un astronaute mal en point, victime d’un arrêt cardiaque lors d’une sortie extravéhiculaire. Les actuels membres de la Station spatiale internationale joueront les seconds rôles. "Le scénario change tout le temps et je réapprends mes répliques, c'est vraiment dur", rigole le commandant de la mission, Anton Chkaplerov. Ce cosmonaute expérimenté a formé l'actrice et le réalisateur.

Thomas Pesquet "pas convaincu" par ce tournage

Interrogée par France Inter, l’astronaute Thomas Pesquet est dubitatif avant l’arrivée de nouveaux convives dans l’ISS : "Est-ce que c'est une bonne idée ? Je ne suis pas convaincu. Par rapport à ce que l'on peut faire en studio. Quand on voit Gravity, le film est hyper réaliste. Pourtant, ils n'étaient pas dans l'espace. On peut faire des scènes en vol paraboliques, des effets spéciaux par ordinateurs." 

Ce sera un vrai challenge. Ils ne vont pas rester très longtemps, il suffit qu'ils soient malades au début pendant trois ou quatre jours, ça peut créer des problèmes. Mais on verra ça, avec curiosité mais intérêt.

Rien n’a filtré sur le budget de ce film. Mais les Russes ne sont pas les seuls sur les rangs. Les américains doivent envoyer dans les prochaines semaines la star d’Hollywood de 58 ans Tom Cruise, acteur de Mission Impossible, en compagnie du réalisateur Doug Liman ("La Mémoire dans la peau", "Edge of Tomorrow"). Ils s’envoleront à bord d’une capsule Crew Dragon de SpaceX. Pour se faire une idée, un siège pour voyager avec SpaceX est facturé environ 50 millions de dollars par personne (mais on ne sait pas si Elon Musk fera un tarif préférentiel pour ce tournage...)