Publicité

Mort de Pierre Soulages : un hommage national lui sera rendu mercredi au Louvre

Par
Pierre Soulages était considéré comme le maître du noir en peinture.
Pierre Soulages était considéré comme le maître du noir en peinture.
© AFP - JOEL SAGET

Un hommage national sera rendu au peintre Pierre Soulages mercredi 2 novembre, dans la Cour Carrée du Louvre. Une première à cet endroit. La cérémonie, en présence d'Emmanuel Macron et de la famille du peintre, sera ouverte au public.

Ce sera une première à cet endroit sous la présidence d'Emmanuel Macron. Selon les informations de France Inter, un hommage national sera rendu au célèbre peintre Pierre Soulages, mort cette semaine à l’âge de 102 ans. Emmanuel Macron présidera cette cérémonie mercredi 2 novembre dans la Cour carrée du Louvre, en présence de membres du gouvernement et de la famille du peintre originaire de Rodez. Elle se tiendra à partir de 15 heures et sera ouverte au public.

Un hommage dans la Cour Carrée, une première

D’ordinaire, les cérémonies d’hommages nationaux ont lieu dans la cour d’honneur de l’hôtel des Invalides. Mais pour saluer la mémoire du "maître de l’outrenoir", l’Élysée a choisi la Cour Carrée du palais du Louvre. "La France a perdu l’un de ses plus grands artistes. Créateur de génie, figure de proue de l’art abstrait français, c’est à cette œuvre et à cette vie cette vie qui a traversé le XXe siècle que le président de la République souhaite rendre hommage", explique l’entourage d’Emmanuel Macron.

Publicité

Seulement trois autres personnalités ont reçu, elles aussi, un hommage dans la Cour Carrée : Braque en 1963, Le Corbusier en 1965 et Malraux en 1976.

Emmanuel Macron rendra hommage à Pierre Soulages dans la Cour Carrée du Louvre, jeudi 3 novembre.
Emmanuel Macron rendra hommage à Pierre Soulages dans la Cour Carrée du Louvre, jeudi 3 novembre.
© Getty - Bruno DE HOGUES/Gamma-Rapho

Une exposition exceptionnelle au Louvre en 2019

Pour les 100 ans de Pierre Soulages, le Louvre lui avait consacré en 2019 une exposition exceptionnelle dans son prestigieux salon carré. Avant lui, seuls Chagall et Picasso avaient bénéficié de telles rétrospectives au sein du musée parisien. "C'est toujours très impressionnant d'être invité à mettre son travail au Louvre ", disait-il alors au micro de France Inter.

Le maître du noir dans la peinture contemporaine  est mort mercredi 26 octobre, à l'âge de 102 ans. Figure majeure de l'art abstrait en France, célèbre pour ses célèbres toiles jouant sur la couleur noire, il fut l'artiste français le plus cher dans le monde. Un musée lui est entièrement consacré à Rodez, dans l'Aveyron, la ville qui l'a vu naître. S'il peignait en noir, c'est paradoxalement la recherche de lumière qui l'intéressait. "Ce que je voulais faire avec mon encre, dit-il, c’était rendre le blanc du papier encore plus blanc ", expliquait-il dans un livre d'entretiens.

L'Heure bleue
52 min