Publicité

"Une chanson traverse les âges, modifie les cœurs, les façons de penser" - Le best-of de Boomerang

"Une chanson traverse les âges, modifie les cœurs et les façons de penser" - Barbara Pravi dans Boomerang
"Une chanson traverse les âges, modifie les cœurs et les façons de penser" - Barbara Pravi dans Boomerang
© Getty - CoffeeAndMilk

Vous avez manqué les moments forts de Boomerang cette semaine ? Plongez-y à travers ce best-of ! Augustin Trapenard recevait le romancier Bernard Minier, la chanteuse Barbara Pravi, l'écrivaine Françoise Bourdin, le cinéaste Alexandre Aja et le chanteur Rover.

Retrouvez le meilleur des entretiens d'Augustin Trapenard grâce au mix de Anouk Roche :

Le Best-of de Boomerang du vendredi 07 mai 2021

15 min

Bernard Minier

Le maître du roman policier vient de publier son nouveau livre La chasse (XO éditions) un roman d'actualité où il s'applique à faire ressortir en filigrane les dérives de notre époque. Retrouvez l'intégralité de l'entretien de Bernard Minier au micro d'Agustin Trapenard

Publicité

BM : "J'aime beaucoup parler du mal. C'est un sujet qui me fascine. Toutes les formes de mal, pas seulement le classique serial killer qu'on a vu mille fois, qui est une espèce de mal absolu. Mais, justement, plutôt le mal diffus, le mal sournois, le mal qui se déguise en bien. Le mal qui croit faire le bien car l'art du thriller, c'est de faire la guerre aux clichés.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Ce qui est intéressant aussi avec le thriller c'est que, certes on fait du divertissement, certes on est là pour proposer des choses très addictives mais, en même temps, en filigrane, on pose des questions qui font écho dans l'esprit du lecteur. 

La question que je me pose, c'est qu'est-ce que c'est que le bien ? Parce que le mal c'est assez facile à définir finalement. 

La seule chose qui m'intéresse, en tant qu'auteur, c'est l'humain, c'est la vie, c'est la complexité des individus, c'est le monde, c'est le contraire de l'idéologie, de la pensée de groupe, des dogmes

C'est vraiment ce que je veux faire et c'est là où je veux être".

🎧  CARTE BLANCHE - "Nul doute que, ce matin-là, à Vienne, le Diable était présent... "

Barbara Pravi

La chanteuse représentera la France ce 22 mai prochain, à l'Eurovision, avec la chanson Voilà. Elle a sorti récemment son tout nouveau album Les prières. Barbara Pravi était aux côtés d'Augustin Trapenard dans Boomerang

BP : "Une chanson, c'est comme n'importe quelle forme d'art. Je crois que le pouvoir de l'art traverse les âges et peut modifier un coeur, une façon de penser, un intérieur. 

Les plus belles formules magiques sont issues de l'art, c'est une certitude car c'est bouleversant et renversant.

Quand j'ai découvert Barbara, je me suis rendue compte que raconter des histoires en chansons, c'était possible et fabuleux. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

J'ai fait, je crois, toutes les erreurs que peuvent faire les jeunes musiciens dans la musique. Et, en fait, on se demande à quel endroit on doit faire des concessions. On a l'impression qu'on doit faire des concessions partout, tout le temps pour tout, et que c'est comme ça que ça marchera. 

Sauf que si quelqu'un avait la formule magique pour qu'un artiste fonctionne, tous les artistes fonctionneraient.

Ma place en tant que femme s'est construite au fur et à mesure et particulièrement par mes chansons et mes prises de parole. À la base, c'était des gestes extrêmement instinctifs, sans aucune culture, sans aucune conscience derrière. Et puis, un moment, je me suis dit qu'il fallait absolument que j'apprenne à mettre des mots sur ces injustices que je ressens parce que, sinon j'allais me perdre et mon discours ne serait ni intelligent, ni intelligible.

J'ai un souvenir, c'est celui de ma signature. Le patron de label de l'époque me voit arriver, car j'ai été repéré après un clip dans lequel j'avais les cheveux très longs. Sauf que je m'étais rasée la tête. Et le patron m'a regardée et m'a demandée sur le moment si c'est bien moi. Et il m'a dit que je n'étais pas bonne…" 

Comment est-ce que, aujourd'hui, en tant que femme, on réussit à bouleverser ces codes, comment est-ce qu'on libère des paroles et des consciences ? Ça va prendre énormément de temps, mais c'est ça pour moi le féminisme.

🎧  CARTE BLANCHE - Reprise de "Comme d'habitude" de Claude François

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Françoise Bourdin

Au top des classements chaque année pour son nouveau roman printanier, elle sort cette année son 49e roman : Le meilleur est à venir (Belfond) où elle se propose d'interroger le sens de la reconstruction amoureuse à travers un couple qui tente de conjurer une crise en quittant Paris. Françoise Bourdin était au micro de Boomerang

FB : "Pratiquement tout ce que je fais dire à mes héroïnes, ce sont des choses que je pense. J'essaie toujours de leur faire porter un petit peu de revendications féministes et surtout beaucoup d'espoir. J'essaie de leur faire comprendre que tout est possible si on veut. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Les chevaux ont beaucoup compté parce que pour monter à cheval, j'ai commencé à sécher les cours. J'ai expliqué à mon père que si je ne pouvais pas sortir par la porte, je sortirai par la fenêtre, mais il fallait me laisser sortir. Et mon père ne m'a posé que deux conditions : ne pas faire de bêtises et ne pas me droguer. J'ai respecté les deux conditions et j'ai vécu superbement bien ma vie. 

Aujourd'hui, je me sens chez moi, dans ma maison en Normandie que j'ai achetée il y a une vingtaine d'années.

C'est la première fois que je vivais seule après le divorce, que je pouvais, avec mes droits d'auteur, me payer ma maison".

📖  CARTE BLANCHE - "Mais a-t-on fait le bien ? A-t-on été quelqu’un de bien ?"

Alexandre Aja

Il figure parmi l'un des grands cinéastes français à ancrer son œuvre cinématographique dans le thriller à la sauce américaine. Après "Haute tension", "La colline a des yeux" ou encore, plus récemment, "Crawl", Alexandre Aja sort son tout nouveau film sur Netflix "Oxygène" ou intelligence artificielle et confinement prennent tout leur sens. Son entretien dans Boomerang

AA : "J'ai l'impression qu'il y a une dimension d'exorcisme très forte où, pour moi, étant très angoissé naturellement et m'imaginant toujours les pires scénarios, j'ai besoin de les explorer. C'est vraiment un cinéma d'expérience, qu'on vie et qu'on ne regarde pas.

J'ai découvert "Les griffes de la nuit". C'est un des premiers à avoir laissé une peur indélébile sur le spectateur à la sortie de cette expérience. Quelque chose qui nous touche tellement profondément dans nos rêves. Je me souviens d'avoir eu, comme beaucoup de gens à travers le monde, une angoisse absolue de m'endormir, la certitude que Freddy allait venir. Freddy, c'est celui qui fait le plus peur parce qu'il est le plus tordu, le plus dérangé et puis, surtout, celui qui peut nous attaquer dans nos rêves.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

🎬  CINÉMA - La bande annonce de son nouveau film : Oxygène

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Rover

Timothée Régnier alias "Rover" signe son grand retour avec la sortie, cette semaine, de son troisième album Eiskeller. Artiste multi-instrumentaliste, il s'inscrit à la lisière de la pop et de la punk, sa voix draguant celle de Bob Dylan, des Beatles ou encore celle de David Bowie. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Rover : "Le bonheur et l'intemporalité d'une œuvre résident dans les secrets qu'elle cache.

Il y a toute la place pour l'imperfection. Il faut juste la prendre et l'accepter. Plus je vieillis, plus je m'attache à ces imperfections qui, en somme, sont des perfections". 

C'est ce qu'on ne peut pas reproduire qui devient une perfection.

📖  CARTE BLANCHE - Rover a repris "I've been loving you too long" d'Otis Redding.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Aller plus loin

🎧  SUIVRE - Boomerang : Tous les entretiens d'Augustin Trapenard, du lundi au vendredi à 9h05

▶︎▶︎▶︎ @BoomerangInte