Publicité

Une intelligence artificielle a essayé de déterminer qui pourrait gagner l’Eurovision, et le lauréat est…

Par
Les Norvégiens du groupe Subwolfer ont marqué les esprits avec leurs masques, mais ne sont pas favoris.
Les Norvégiens du groupe Subwolfer ont marqué les esprits avec leurs masques, mais ne sont pas favoris.
© AFP - PAUL BERGEN / ANP MAG

Alors que les paris vont bon train sur le nom de celui ou celle qui remportera l'édition 2022 de l'Eurovision, un site de bookmakers a fait intervenir un "supercomputer" pour tenter de déterminer, en fonction du profil-type des gagnants et gagnantes, qui a le plus de chances de l'emporter.

Qui va remporter le 66e concours Eurovision de la chanson, dont la finale aura lieu le 14 mai prochain à Turin ? Chaque année, à l'approche de cette fête européenne de la musique, les passionnés et les parieurs font leurs pronostics – si en France la pratique est limitée, ailleurs en Europe, les paris sur les gagnants sont une vraie tradition.

Ainsi, un site web spécialisé dans les paris, MyBettingSites, a tenté d'affiner sa sélection en faisant intervenir une intelligence artificielle pour traiter les données des 65 gagnants des éditions précédentes, et établir un profil-type du gagnant ou de la gagnante idéale, à la manière du sketch des animateurs Petra Mede et Mans Zimelow qui avaient imaginé la recette magique de la chanson idéale pour l'Eurovision.

Publicité

Grèce et Portugal bien placées ?

Alors, quel est ce profil idéal ? Il ressort des calculs que 58% des personnes qui ont remporté le concours sont des femmes, et que 72% des lauréats et lauréates ne sont pas des groupes mais des artistes solo, dont l’âge moyen est entre 25 et 27 ans. Parmi les langues et les genres, les majoritaires sont l’anglais (à 48,5%) et la pop (à 47,1%) - on pourrait toutefois objecter que chanter dans sa langue maternelle est donc majoritaire, mais la statistique est biaisée par le fait qu’il a été interdit de chanter dans une autre langue qu’une langue officielle du pays représenté jusqu’en 1973. Enfin, 61% des chansons qui ont gagné le concours parlent d’amour et de relations amoureuses.

En croisant ce profil-type avec les candidats de l’édition 2022, l’ordinateur a identifié deux candidates potentielles : la Grecque Amanda Georgiadi Tenfjord, interprète de "Die Together", et la Portugaise Maro avec "Saudade, Saudade". Respectivement âgées de 25 et 27 ans, elles chantent en anglais des titres pop qui parlent d’amour. La recette idéale.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Des favoris bien loin du profil-type

À l’heure actuelle, ces deux chanteuses pointent respectivement à la 7e et à la 12e place du classement - humain cette fois-ci - des cotes des bookmakers (la France, avec Alvan & Ahez, est 13e). Le site MyBettingSites pondère toutefois sa prévision en proposant une autre méthode de prédiction, basée sur un élément plus simple à traiter : le nombre d’écoutes des titres sur Spotify et les abonnés sur Instagram. Et dans ce cas, c’est un autre candidat qui ressort, les Italiens Mahmood & Blanco, avec la chanson Brividi – ils sont deuxième chez les parieurs.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La première place du classement des parieurs et parieuses est pour l’heure tenue par un groupe qui aurait pu faire disjoncter le "super-ordinateur" tant il ne correspond pas au profil type : les Ukrainiens de Kalush Orchestra, avec "Stefania", un groupe d'hommes, qui chante dans sa langue natale, un titre qui mêle rap et musiques traditionnelles, et qui parle de famille.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Par ailleurs, l'intelligence artificielle ne prend pas en compte le fait que le candidat puisse être... un loup. Cette année, la candidature la plus étonnante vient de la Norvège, dont le groupe Subwolfer interprètera "Give that wolf a banana", chantée par deux loups aux imposants masques jaunes.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.