Publicité

Une nageuse américaine sauvée de la noyade par son entraîneuse après un malaise lors des mondiaux

Par
Anita Alvarez ne respirait plus après sa performance lors de la finale de natation synchronisée solo libre.
Anita Alvarez ne respirait plus après sa performance lors de la finale de natation synchronisée solo libre.
© AFP - OLI SCARFF

L’américaine Anita Alvarez, championne de natation synchronisée, a perdu connaissance mercredi en pleine finale des mondiaux, à Budapest. Son entraîneuse l’a sauvée.

Les images sont saisissantes : une nageuse, le genou contre le fond de la piscine, comme inanimée, et son entraîneuse venant la secourir. La scène s'est déroulée mercredi, lors des Championnats du monde à Budapest (Hongrie), en pleine finale d’une épreuve de nage artistique et synchronisée. La nageuse Anita Alvarez s’est évanouie après sa performance. Sur les photos, on la voit sombrer au fond du bassin.

avait déjà perdu connaissance à plusieurs reprises pendant les épreuves qualificatives aux JO, l'an dernier à Barcelone.
avait déjà perdu connaissance à plusieurs reprises pendant les épreuves qualificatives aux JO, l'an dernier à Barcelone.
© AFP - OLI SCARFF

La nageuse va bien

Elle doit son sauvetage à son entraîneuse, Andrea Fuentes. Celle-ci s’est jetée dans l’eau quelques secondes après le malaise de sa nageuse, en short et en tee-shirt. "Nous avons eu très peur. J'ai dû sauter parce que les sauveteurs ne le faisaient pas", raconte Andrea Fuentes au journal espagnol Marca. La nageuse est déjà au fond de la piscine quand son entraîneuse arrive à l’attraper. Une fois à la surface, elle est aidée par un autre nageur.

Publicité

Anita Alvarez a été conduite sur une civière au centre médical de la piscine, devant un public pantois et des coéquipiers inquiets. L’équipe de natation américaine a publié un communiqué, se voulant rassurant sur la santé d’Anita Alvarez. "J'ai eu peur car je voyais qu'elle ne respirait pas, mais maintenant, elle va bien".

L'équipe américaine de natation a publié un communiqué se voulant rassurant sur la santé d'Alvarez.
L'équipe américaine de natation a publié un communiqué se voulant rassurant sur la santé d'Alvarez.
© AFP - OLI SCARFF

"Elle a seulement eu de l'eau dans les poumons, une fois qu'elle a recommencé à respirer, tout allait bien", précise Andrea Fuentes. "J'ai eu l'impression que ça durait une heure entière. J'ai dit que les choses n'allaient pas, j'ai crié aux sauveteurs pour qu'ils aillent dans l'eau, mais ils n'ont pas entendu ce que j'ai dit ou ils n'ont pas compris."

"Elle ne respirait pas (...), je suis allée aussi vite que je pouvais, comme si c'était pour une finale olympique". La championne va mieux. Elle doit se reposer jeudi et espère participer à l’épreuve par équipe de vendredi, si les examens médicaux sont bons.

Andrea Fuentes a expliqué que sa nageuse avait fait un malaise à cause de l'effort fourni pendant sa performance.
Andrea Fuentes a expliqué que sa nageuse avait fait un malaise à cause de l'effort fourni pendant sa performance.
© Radio France - PETER KOHALMI

Pas une première

Sur Instagram, la nageuse s’est voulue rassurante : "Nous savons tous que ça arrive dans d’autres sports : marathon, athlétisme... certains ne parviennent pas à aller à la ligne d’arrivée, d’autres finissent en rampant ou s’évanouissent. Notre sport est aussi difficile. Maintenant, il faut se reposer pour se remettre".

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

À 25 ans, Anita Alvarez participe à ses troisièmes Championnats du monde. Elle avait déjà perdu connaissance à plusieurs reprises pendant les épreuves qualificatives aux JO, l'an dernier à Barcelone.