Publicité

Vers un pass sanitaire obligatoire dans les stations de ski

Par
Les remontées mécaniques fermées, comme dans les Alpes, dans la station de Montriond.
Les remontées mécaniques fermées, comme dans les Alpes, dans la station de Montriond.
© Radio France - Victor Vasseur

INFO FRANCE INTER - Le secrétaire d'État en charge du Tourisme se dit favorable à l'obligation de présenter un pass sanitaire pour accéder aux stations de ski cet hiver en France, après une saison blanche en 2020-2021. Jean-Baptiste Lemoyne doit rencontrer les professionnels de la montagne lundi.

Après les boites de nuit, les stations de ski ? Lors de sa participation au forum mondial du tourisme à Evora au Portugal Jean Baptiste Lemoyne s’est voulu rassurant avec les professionnels de la montagne : "Je n’imagine pas que nous n’ayons pas de saison d’hiver, on a ouvert les boites de nuit et je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas rouvrir les télésièges et les télécabines", explique-t-il à France Inter. Pour y parvenir, le secrétaire d’État en charge du Tourisme doit échanger lundi avec eux. Un rendez-vous où il sera question de ce délicat sujet du pass sanitaire.

Un pass montagne...

Être en possession d’un pass sanitaire pour pouvoir acheter son forfait de remontées mécaniques, l’idée n’est pas nouvelle car en Suisse le "certificat Covid", l’équivalent de notre pass, sera obligatoire dans la station de Fideriser Heuberge (canton des Grisons).

Publicité

En France, même s’il demeure prudent, Jean Baptiste Lemoyne y semble favorable : "Le pass sanitaire a fait la preuve de son efficacité parce que cela permet de pratiquer des activités en toute sécurité sanitaire. C'est très important, car il y a une demande du public de réassurance sanitaire, et puis il a démontré qu’il pouvait aussi se combiner avec un bon maintien du chiffre d’affaire", nous explique le ministre. 

Mais, prudent, il espère surtout que l’initiative viendra des professionnels et des élus de la montagne qui planchent sur la question, confirme-t-on du côté de Domaine skiable de France, le syndicat des remontées mécaniques. Plusieurs scenarios sont à l’étude allant de la présentation du pass lors de l’achat du forfait à la présentation de ce même pass dans les hôtels et les clubs de vacances. L’idée, explique-t-on, chez DSF est de proposer le système le plus simple et le plus fluide possible. 

... pour remonter la pente

De ce point de vue, Franck Gervais, le directeur général du groupe Pierre et Vacances, qui possède 66 hôtels dans les stations de sports d’hiver confirme que la procédure est extrêmement simple : "Nous avons testé cela dans nos Center Parcs cet été, et la procédure prend à peine une minute trente pour une famille de quatre personnes"

De son côté, Alexandre Maulin, le président de Domaine skiable de France explique que le système pourrait être très simple : par exemple, un bracelet de couleur comme ceux qui sont déjà utilisés dans les hôtels-clubs et qui signifierait que le skieur a déjà fait contrôler son pass sanitaire, à l’image de ce que propose depuis quelques semaines la SNCF. Et, au-delà des questions d’organisation, ces propositions devraient aussi être de nature à rassurer les clients qui commencent déjà à réserver leurs séjours, mais aussi tous ceux qui vivent de la montagne, à deux mois des premières ouvertures de stations d’altitude.