Publicité

"Vers une militarisation de la révolution syrienne" (K.Bitar/IRIS)

Par

Le massacre de Houla en Syrie (près de 100 morts dont 32 enfants) scandalise l'opinion. Le régime de Bachar Al-Assad affirme ne pas être responsable. Les précisions de Karim Bitar, chercheur à l'IRIS. Philippe Abiteboul.