Publicité

Violences faites aux femmes : le 39 19, numéro d'écoute nationale, bientôt ouvert 24h/24

Par
 À partir du 28 juin, la ligne d'écoute nationale d'information et d'orientation pour les femmes victimes de violences sexistes et sexuelles sera accessible 24 heures sur 24 en semaine. Puis 7 jours sur 7 d'ici à la fin de l'été
À partir du 28 juin, la ligne d'écoute nationale d'information et d'orientation pour les femmes victimes de violences sexistes et sexuelles sera accessible 24 heures sur 24 en semaine. Puis 7 jours sur 7 d'ici à la fin de l'été
© AFP - Hans Lucas / Amaury Cornu

Face à la recrudescence des violences conjugales pendant les confinements successifs, la ligne d'écoute nationale pour les femmes victimes de violences va étendre ses horaires dès cet été.

C'était l'une des mesures promises par le gouvernement lors du Grenelle contre les violences conjugales. À partir du 28 juin, la ligne d'écoute nationale d'information et d'orientation pour les femmes victimes de violences sexistes et sexuelles sera accessible 24 heures sur 24 en semaine. Puis 7 jours sur 7 d'ici à la fin de l'été pour répondre aux appels de plus en plus nombreux. 

Une hausse de 70%

Les salariées du 39 19 ont reçu près de 160 000 appels l'an passé. Une augmentation inédite de 70 % par rapport à 2019. "Il y a eu une explosion des appels de femmes victimes mais aussi de proches ou de professionnels qui s'inquiétaient", explique Françoise Brié, elle dirige la Fédération nationale Solidarité Femmes qui a créé et gère cette ligne d'écoute depuis 1992. "La ligne d'écoute a été en première ligne pendant les confinements. Les violences conjugales restent un phénomène central dans notre société."

Publicité

Horaires étendus et effectifs renforcés

Il était urgent que cette ligne téléphonique, gratuite et anonyme, soit ouverte 24 heures sur 24, selon Françoise Brié. Cette nouvelle organisation devrait permettre de mieux prendre en charge les femmes qui habitent dans les départements d'outre-mer : "Avec le décalage horaire, elles avaient plus de difficulté à nous joindre", explique Françoise Brié. "C'est très important qu'on puisse avoir des équipes disponibles après 22h pour recueillir la parole des victimes." La ligne sera également plus accessible pour les femmes en situation de handicap, avec notamment la mise en place d'un système de transcription pour les personnes malentendantes.

Pour gérer les appels de jour comme de nuit, le 3919 va devoir renforcer ses effectifs. Une quinzaine de salariées seront recrutées et formées pour écouter les femmes en détresse. Et les orienter vers les associations qui pourront leur apporter une aide sociale, juridique et psychologique.