Publicité

Voyage en Ukraine : les coulisses de la photo "pour l'histoire" de Macron, Scholz et Draghi dans le train

Par
Le Président français Emmanuel Macron, avec les chefs de gouvernements Olaf Scholz et Mario Draghi.
Le Président français Emmanuel Macron, avec les chefs de gouvernements Olaf Scholz et Mario Draghi.
© AFP - Ludovic Marin

La photo d’Emmanuel Macron entouré des chefs de gouvernement italien et allemand dans un train direction la capitale ukrainienne est remplie de symbolique. Son auteur, Ludovic Marin, de l’AFP, raconte les coulisses de cette image prise dans la nuit de mercredi à jeudi.

C’est la photo que l’on retiendra du voyage d’Emmanuel Macron en Ukraine : le Président français en réunion dans un train, aux côtés de deux chefs de gouvernements, l’Allemand Olaf Scholz et l’Italien Mario Draghi. Il est presque une heure du matin quand l’auteur de cette image, le photographe de l’AFP Ludovic Marin, prend le cliché. Ils sont à bord d’un train quelque part en Ukraine, en route vers Kiev, pour rencontrer le Président Volodymyr Zelensky.

Un voyage en train de douze heures

"Jeudi, on prend l’avion de Paris pour arriver en Pologne, puis on prend des vans qui nous amènent à un point qui ne nous est pas connus à l’avance, dans la campagne polonaise", raconte le photographe à France Inter. Il suit Emmanuel Macron depuis cinq ans pour le compte de l’Agence France Presse. Ce voyage en train du Président français doit rester secret jusqu’au dernier instant. Le déplacement en Ukraine avait été confirmé la veille, mais le mode de transport restait inconnue.

Publicité
Des hôtesses attendent l'arrivée du Premier ministre italien, du Chancelier allemand et du Président français, en Pologne, le 15 juin 2022.
Des hôtesses attendent l'arrivée du Premier ministre italien, du Chancelier allemand et du Président français, en Pologne, le 15 juin 2022.
© AFP - Ludovic Marin

Le voyage en train entre la frontière polonaise et Kiev doit durer douze heures. Les wagons s’élancent en fin de soirée. Le train roule lentement. "Après avoir passé la frontière polonaise, l’attachée de presse de l’Elysée nous fait savoir que le président va rencontrer en trilatérale à bord du train ses deux homologues", détaille Ludovic Marin. Le photoreporter poursuit : "Et il souhaite que le photographe de l’AFP puisse faire une photo de cette rencontre inédite, qui lance le déplacement du président Macron en Ukraine."

Un air d'Orient express

Quand il entre dans le wagon, la délégation allemande est encore en train de se faire contrôler ses passeports. Ils sont trois ou quatre photographes. Ludovic Marin de l’AFP, et les photographes officiels des trois dirigeants. Emmanuel Macron et l’italien Mario Draghi sont en tête à tête. Ils discutent en attendant le chancelier allemand.

Mario Draghi et Emmanuel Macron dans un train direction Kiev, le 16 juin 2022.
Mario Draghi et Emmanuel Macron dans un train direction Kiev, le 16 juin 2022.
© AFP - Ludovic Marin

Olaf Scholz arrive quelques minutes plus tard "en polo, très décontracté", constate Ludovic Marin, il porte un jean. Le président français est en chemise blanche, quand le président du Conseil italien Mario Draghi arbore un pull. "Il y a un panel des différentes tenues des chefs d’Etat et de gouvernement qui est assez marrant", sourit le photographe.

Dans cette photo, il y a comme un air d’Orient-Express. "Le cadre est très inhabituel pour une photo de ce genre-là", reconnaît Ludovic Marin. Il qualifie ce décor "d’improbable". Une table en bois massif, les rideaux à pompon rayés et colorés, les chaises en bois cirées brillent. Au fond, au-dessus de l’écran plat, l’horloge indique 00h53.

Le chancelier allemand Olaf Schol, le président du Conseil talien Mario Draghi et le président français Emmanuel Macron.
Le chancelier allemand Olaf Schol, le président du Conseil talien Mario Draghi et le président français Emmanuel Macron.
© AFP - Ludovic Marin

Un lieu "inédit" pour une telle rencontre

Les trois protagonistes sourient. Scholz et Draghi se regardent. Emmanuel Macron montre le fond du wagon. Ludovic Marin détaille : "Il montre à ses deux invités une petite icone qui se trouve derrière nous les photographes. Il leur montre une petite vierge à l’enfant, en leur précisant que la religion catholique dans la région dans laquelle ils vont porte une importance particulière".

Le président français Emmanuel Macron montre une icône de la Vierge Marie, au fond du wagon.
Le président français Emmanuel Macron montre une icône de la Vierge Marie, au fond du wagon.
© AFP - Ludovic Marin

"C’est une photo inhabituelle, déjà pour l’heure, il est minuit, dans un wagon de train, qui est un lieu assez inédit pour faire une photo de ce niveau-là en terme politique", estime Ludovic Marin. Les fenêtres sont fermées, les rideaux aussi, impossible de connaître le lieu précis de cette photo. "On est en rase campagne, au milieu de nulle part. Le sujet est d’importance, ce sont trois leaders avec un énorme poids, qui vont traverser un pays en guerre avec des risques plus ou moins évalués sur le parcours. "

La poignée de main entre Zelensky et Macron

Les premières photos arrivent dans la bibliothèque d’images de l’AFP dans la matinée de jeudi, et vont rapidement être diffusées sur les sites d’informations du monde entier. Une photo pour "l'histoire". "Je ne me dis pas que la photo a un sens historique. Je me dis que je fais quelque chose de très inhabituel, d’assez exceptionnel, voire de hors-norme", relate, posément, le photographe. "Le sens historique, on le pèsera plus tard, à la lecture de l’histoire qui va s’écrire, à la suite de ce voyage et des décisions qui découleront de cette rencontre et de ce qui aura été décidé entre les chefs d’Etats. Sur le moment, on sait que l’on commence une histoire qui va (ou pas) prendre de l’ampleur et devenir (ou pas) historique."

"Je ne cesse d’écrire l’histoire de l’Histoire" explique Ludovic Marin. "Il y a des petites et des grandes histoires. L’histoire en général est celle du quinquennat et là c’est l’histoire de l’Ukraine dans l’Europe, oui, non, peut-être, demain, dans dix ans, dans vingt ans. C’est peut-être un moment fort de l’Ukraine en Europe, mais c’est l’histoire future qui va le dire." Une autre photo à la symbolique très forte sera prise quelques heures tard, à Kiev cette fois : la poignée de main entre Emmanuel Macron et le Président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron, le 16 juin 2022.
Le Président ukrainien Volodymyr Zelensky et Emmanuel Macron, le 16 juin 2022.
© AFP - Ludovic Marin