Sergueï Prokofiev en 1920
Sergueï Prokofiev en 1920
Sergueï Prokofiev en 1920
Sergueï Prokofiev en 1920
Sergueï Prokofiev en 1920

Prokofiev : Sonate n° 6 en La majeur, op. 82, par Alexander Melnikov

Publié le

Presque inquiétante, cette sonate d’avant-guerre traduit toute la tension qui préoccupe alors le compositeur russe.

Composée entre 1939 et 1940 par Serge Prokofiev (1891-1953), la sonate n°6 en La majeur opère comme un retour au genre délaissé depuis le début des années vingt. Composée de quatre mouvements (Allegro moderato, Allegretto, Tempo di valze – lentissimo et Vivace), elle est aussi la première partie d’une trilogie que l’on surnommera « les Sonates de guerre ». Celles-ci laissent transparaître un fort attachement à la patrie alors que s’annoncent la guerre menaçante et la terreur stalinienne. À l’écoute, on a le sentiment que Prokofiev y livre ses angoisses les plus profondes.

Compositeur.rice.s

Sergueï Prokofiev en 1920
Sergueï Prokofiev en 1920
Sergueï Prokofiev
Compositeur

Artistes

Alexander Melnikov
Interprète
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Serge Prokofiev : Sonate pour deux violons en ut majeur op. 56 - III. Commodo (quasi Allegretto)
Serge Prokofiev : Sonate pour deux violons en ut majeur op. 56 - III. Commodo (quasi Allegretto)
Maya Levy et Hrachya Avanesyan (violons) interprètent le 3e mouvement (Commodo quasi Allegretto) de la Sonate pour deux violons en ut majeur op. 56 de Serge Prokofiev.
4 min
vidéo
Serge Prokofiev : Pierre et le loup op. 67 - Pierre (arr. Albert Kuchinsky)
Serge Prokofiev : Pierre et le loup op. 67 - Pierre (arr. Albert Kuchinsky)
Félicien Brut (accordéon), Noé Huchard (piano) et Tom Lafollay (contrebasse) interprètent "Pierre" extrait de Pierre et le loup op. 67 de Serge Prokofiev.
4 min
vidéo
Prokofiev : Roméo et Juliette, suite (Orchestre national de France / Măcelaru)
Prokofiev : Roméo et Juliette, suite (Orchestre national de France / Măcelaru)
Cristian Măcelaru dirige l'Orchestre national de France dans une suite extraite de Roméo et Juliette, composée par Serge Prokofiev en 1936. Extrait du concert donné le 22 avril 2021 à la Maison de la Radio.
38 min