Portrait de Franz Schubert
Portrait de Franz Schubert
Portrait de Franz Schubert
Portrait de Franz Schubert
Portrait de Franz Schubert
Publicité
Schubert : Sonate en La mineur pour violoncelle et piano, D 821 «Arpeggione», par Philippe et Delahunt Publié le

Une sonate écrite à l’origine pour l’arpeggione : un instrument aujourd’hui disparu.

La Sonate en La mineur pour violoncelle et piano a été composée en 1824 par Franz Schubert (1791-1828) et dédicacé à Johann Georg Staufer, le luthier qui invente à l’époque l’arpeggione, instrument cousin de la guitare et de la viole de gambe aujourd’hui disparu. Elle s’ouvre par un Allegro moderato, puis par un Adagio lent destiné à faire chanter l’arpeggione et termine finalement par un rondo. Malgré sa forme obsolète, cette sonate pouvant être jouée par un violon, un violoncelle ou un alto, reste aujourd’hui très populaire.

Compositeur.rice.s

Portrait de Franz Schubert
Portrait de Franz Schubert
Franz Schubert
Compositeur

Artistes

Walter Delahunt
Interprète
Bruno Philippe
Interprète
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Franz Liszt, d'après Schubert : Soirées de Vienne, Valse-Caprice n° 6
Franz Liszt, d'après Schubert : Soirées de Vienne, Valse-Caprice n° 6
Le pianiste Maxime Alberti interprète la "Valse-Caprice n° 6" des "Soirées de Vienne" de Franz Liszt, d'après Schubert.
vidéo
Franz Schubert : Am Tage Aller Seelen D. 343
Franz Schubert : Am Tage Aller Seelen D. 343
Samuel Hasselhorn (baryton) et Joseph Middleton (piano) interprètent "Am Tage Aller Seelen D. 343" de Franz Schubert.
France Musique
France Musique
Samuel Hasselhorn (baryton) et Joseph Middleton (piano) interprètent "Rastlose Liebe D. 138" de Franz Schubert.