Brahms : "Un requiem allemand" sous la direction de Daniele Gatti

Brahms : "Un requiem allemand" sous la direction de Daniele Gatti

Publié le

L'Orchestre national de France dirigé par Daniele Gatti interprète "Un requiem allemand" de Brahms avec le Choeur de Radio France, la soprano Annette Dasch et le baryton Peter Mattei. Concert enregistré le 2 juillet 2015 lors du Festival de Saint-Denis.

Un requiem allemand de Brahms est le fruit d’une double perte. Celle de son mentor Robert Schumann en 1856 et celle de sa mère, en 1865. « Plus que d’un requiem à proprement parler (donc une messe des morts catholique avec un texte en latin), il s’agit d’une ode funèbre, d’une réflexion personnelle sur le sens de la vie et de la mort, d’une "œuvre de consolation pour ceux qui souffrent" », explique Angèle Leroy. La musique n’est pas funèbre et solennelle, mais douce et chantante. L’espoir succède à la douleur, aussi bien à travers la mélodie, qui s’ouvre sur la tonalité de fa majeur, qu’à travers les paroles, écrites en allemand et non en latin.

À réécouter : Un Requiem allemand, de Johannes Brahms

À réécouter : Wilhelm Furtwängler dirige Brahms.

Compositeur.rice.s

Johannes Brahlms
Johannes Brahlms
Johannes Brahms
Compositeur

Artistes

Daniele Gatti
Chef d'orchestre
Sofi Jeannin
Chef de choeur
Annette Dasch
Interprète
Martin Luther
Traducteur
Anonyme
Auteur de texte
Peter Mattei
Interprète
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Brahms : Schnitter Tod, extrait des 14 Deutsche Volkslieder (Choeur de Radio France)
Brahms : Schnitter Tod, extrait des 14 Deutsche Volkslieder (Choeur de Radio France)
Sous la direction de Lionel Sow et avec Abd Al Malik en récitant, le Choeur de Radio France interprète Schnitter Tod, extrait des 14 Deutsche Volkslieder de Brahms.
1 min
vidéo
Johannes Brahms : Sonate pour violon et piano n° 3 en ré mineur op. 108 (II. Adagio)
Johannes Brahms : Sonate pour violon et piano n° 3 en ré mineur op. 108 (II. Adagio)
5 min
vidéo
Johannes Brahms : Sonate «FAE» (III. Scherzo en ut mineur)
Johannes Brahms : Sonate «FAE» (III. Scherzo en ut mineur)
5 min