Piazzolla : Aconcagua, concerto pour bandonéon et orchestre

Piazzolla : Aconcagua, concerto pour bandonéon et orchestre

Publié le

Richard Galliano joue, avec l'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Leonardo Garcia Alarcon, "Aconcagua" d'Astor Piazzolla. Extrait du concert donné pour le centenaire de la naissance du compositeur.

Commande du « Banco de la provincia de Buenos Aires », ce concerto pour bandonéon fut intitulé par l’éditeur de la partition Aconcagua, nom du plus haut sommet d’Amérique du Sud (à la frontière entre le Chili et l’Argentine), en considérant l’œuvre comme le sommet de Piazzolla. Ce sommet vient aussi l’année même où disparaît Nadia Boulanger, à qui Piazzolla doit tant, comme un ultime hommage. On y retrouve la veine du compositeur dans une inspiration en référence au milonga, le tango traditionnel de Buenos Aires, traitée de façon savante sinon classique.

C’est ainsi que les trois mouvements alternent un classique vif-lent-vif, dans l’alternance mélancolique entre mineur et majeur.

Le début se fait saccadé, rythmé sur les secousses du bandonéon que ponctue un orchestre vif. Une intervention langoureuse de la harpe forme prélude à une réexposition plus chantante à la charge du soliste, en manière de cadence, puis avec le soutien délicat des cordes, avant une reprise des rythmes saccadés précédents. Le deuxième mouvement commence par une longue plainte du bandonéon solitaire, rejoint ensuite par la harpe, le premier violon et le premier violoncelle, dans un moment de puissante nostalgie. Tout l’orchestre s’ensuit et s’associe pour une longue et tendre cantilène.

Reprise de l’allégresse pour le troisième mouvement, dans le dialogue (la lutte ?) d’un orchestre survolté et d’un soliste aux notes impétueuses. Vers la fin du mouvement, Piazzolla reprend le thème mélodique d’un tango qu’il avait composé antérieurement, El flaco Arnoldi, comme une touche de nostalgie. Puis le tout se déchaîne à nouveau, jusqu’à un final enflammé.

À lire aussi : Astor Piazzolla, ou le tango de la révolution

Compositeur.rice.s

Astor Piazzolla
Astor Piazzolla
Astor Piazzolla
Compositeur
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Rosendo Mendizabal : El Entrerriano
Rosendo Mendizabal : El Entrerriano
Octetology interprète El Entrerrian de Rosendo Mendizabal dans un arrangement d'Astor Piazzolla, transcription de Lysandre Donoso et Mathias Naon. Une émission enregistrée le 19 février 2022 au Théâtre de l'Alliance Française à Paris et présentée par Clément Rochefort.
16 min
vidéo
Pedro Maffia : Taconeando
Pedro Maffia : Taconeando
Octetology interprète Taconeando de Pedro Maffia dans un arrangement d'Astor Piazzolla, transcription de Lysandre Donoso et Mathias Naon . Une émission enregistrée le 19 février 2022 au Théâtre de l'Alliance Française à Paris et présentée par Clément Rochefort.
7 min
vidéo
Julio de Caro : Tierra Querida
Julio de Caro : Tierra Querida
Octetology interprète Tierra Querida de Julio de Caro dans un arrangement d'Astor Piazzolla, transcription de Lysandre Donoso et Mathias Naon. Une émission enregistrée le 19 février 2022 au Théâtre de l'Alliance Française à Paris et présentée par Clément Rochefort.
20 min