Bartók: Musique pour cordes, percussion et célesta

Publicité
Bartók: Musique pour cordes, percussion et célesta Publié le

L'Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Alan Gilbert interprète Musique pour cordes, percussion et célesta de Béla Bartók. Excerpt from the concert recorded live on 16 March 2019 at the Radio France Auditorium.

La musique pour cordes, percussion et célesta est créée le 21 janvier 1937 par l'Orchestre de Chambre de Bâle sur une commande de son chef Paul Sacher. C'est une dès œuvres les plus célèbres du compositeur hongrois, occupant une part toute particulière dans le répertoire de par sa nomenclature : double quintette à cordes, des percussions dont un piano, une harpe et un célesta. Dans les différents mouvements, Bartók déploie une vaste palette de timbres, tirant les spécificités de chaque section d'instruments, notamment celles du célesta et sa sonorité cristalline. 

L'oeuvre est structurée en quatre mouvements : le premier, Andante tranquillo, est une fugue lente et progressive, devenant de plus en plus intense en volume jusqu'au climax. Le thème de la fugue sert de matériau pour les mouvements suivants. Le second mouvement, Allegro, vif et brutal, offre un contraste saisissant avec le premier mouvement, par les nombreux accents rythmiques et le piano syncopé. Le troisième mouvement Adagio est une musique nocturne, où tout le mystère du célesta s'exprime, nous offrant une scène d'anthologie dans Shining de Stanley Kubrick, celle où Danny, déambulant dans le labyrinthe de l'hôtel, aperçoit une vision de sœurs jumelles décédées en ces lieux. Le quatrième mouvement Allegro molto a le caractère d'une danse folklorique hongroise, très rythmé. 

Publicité

Compositeur.rice.s

Bela Bartok
Bela Bartok
Béla Bartók
Compositeur

Artistes

Alan Gilbert
Chef d'orchestre
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Bela Bartok : Quatuor à cordes n°2 en la mineur, II. Allegro molto capriccioso
Bela Bartok : Quatuor à cordes n°2 en la mineur, II. Allegro molto capriccioso
Le Quatuor Hanson interprète le deuxième mouvement (Allegro molto capriccioso) du Quatuor à cordes n°2 en la mineur de Bela Bartok.
vidéo
Béla Bartók : Six Danses populaires roumaines II. Brâul (Danse du châle)
Béla Bartók : Six Danses populaires roumaines II. Brâul (Danse du châle)
La pianiste Amandine Habib et le saxophoniste Raphaël Imbert interprètent "Six Danses populaires roumaines" de Béla Bartók. Une émission présentée par Clément Rochefort en direct du Conservatoire de Marseille le 13 novembre 2021.
vidéo
Béla Bartók : Six Danses populaires roumaines III. Topogó / Pe loc (Sur place)
Béla Bartók : Six Danses populaires roumaines III. Topogó / Pe loc (Sur place)
La pianiste Amandine Habib et le saxophoniste Raphaël Imbert interprètent "Six Danses populaires roumaines" de Béla Bartók. Une émission présentée par Clément Rochefort en direct du Conservatoire de Marseille le 13 novembre 2021.