Corentin Apparailly (d'après Ludwig van Beethoven) : Depuis les ombres

Publicité
Corentin Apparailly (d'après Ludwig van Beethoven) : Depuis les ombres Publié le

L'accordéoniste Félicien Brut, le Quatuor Hermès et le contrebassiste Edouard Macarez interprètent Depuis les ombres de Corentin Apparailly d'après Ludwig van Beethoven. Une émission enregistrée le 9 janvier 2021 au Théâtre de l'Alliance Française et présentée par Clément Rochefort.

Depuis les Ombres (pour accordéon et quintette à cordes) est une pièce librement inspirée de la Sonate « Au Clair de Lune » de Beethoven et composée par le jeune compositeur Corentin Apparailly.

« Qu’y a-t-il de pire pour un musicien que de ne plus entendre ? Depuis ma rencontre avec l’histoire de Beethoven, cette question me fascine. Ce sentiment intime de s’emmurer peu à peu dans le silence, ce conflit entre un monde intérieur assourdissant et un extérieur muet, c’est ce que j’ai voulu explorer au travers de cette pièce en écho à la Sonate au Clair de Lune, composée en 1801 par un Beethoven prenant conscience de sa surdité. »

Publicité

Corentin Apparailly

À réécouter : La Sonate à Kreutzer
58 min

Artistes

Quatuor Hermès
Ensemble instrumental
Edouard Macarez
Interprète
Les derniers concerts
vidéo
Debussy : Sonate pour flûte, alto et harpe
Debussy : Sonate pour flûte, alto et harpe
Christophe Gaugué (alto), Mathilde Calderini (flûte) et Nicolas Tulliez (harpe) interprètent la Sonate pour flûte, alto et harpe de Claude Debussy. Extrait du concert donné le 17 juin 2022 à l'Auditorium de la Maison de la Radio et de la Musique.
vidéo
Debussy : Ibéria (Philharmonique de Radio France)
Debussy : Ibéria (Philharmonique de Radio France)
Sous la direction de Mikko Franck, l'Orchestre philharmonique de Radio France joue Ibéria, extrait des Images pour orchestre de Claude Debussy.
vidéo
Chostakovitch : Concerto pour piano n°2 (Alexandre Kantorow)
Chostakovitch : Concerto pour piano n°2 (Alexandre Kantorow)
Alexandre Kantorow joue, avec l'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Mikko Franck, le 2e concerto pour piano et orchestre de Dimitri Chostakovitch.