Darius Milhaud : Scaramouche I. Vif II. Modéré III. Brazileira

Publicité
Darius Milhaud : Scaramouche I. Vif II. Modéré III. Brazileira Publié le

L'ensemble Saxovoce (Jean-Yves Fourmeau, saxophone alto solo / Johan Farjot, direction) interprète "Scaramouche" de Darius Milhaud (arrangement : Jean-Pierre Ballon). Une émission enregistrée le 16 janvier 2021 au Théâtre de l'Alliance Française et présentée par Clément Rochefort.

Scaramouche composé en 1937, est une Suite en 3 mouvements écrite d'après la musique de scène "Le Médecin volant" de Molière. Ses mouvements extrêmes sont conçus dès l’origine pour clarinette ou saxophone et piano. Dans le mouvement médian, Milhaud emprunta le thème de l’ouverture de la musique de scène composée en 1935–1936 pour la pièce de Jules Supervielle, Bolivar.

Milhaud réalisa trois versions de cette suite : pour deux pianos op. 165b (1937), pour saxophone et orchestre ou piano op. 165c (1939) et pour clarinette et orchestre ou piano op. 165d (1941).

Publicité

Le premier mouvement « Vif » est caractérisé par la brièveté de la figure musicale initiale, mise en jeu avec malice et humour sur des schémas harmoniques répétitifs proches de la chanson enfantine, mais parfois pimentés d’harmonies polytonales. Une seconde idée mélodique progresse par répétitions à la seconde supérieure, tandis que l’harmonie ne bouge pas. Une marche au motif de quatre notes répétées suivies de rythmes pointés constitue le matériel cellulaire de la partie médiane avant une reprise variée de la section liminaire. Indiqué « Modéré », le mouvement central est aussi construit sur trois idées principales, la première en rythme pointé à 4/4, fait alterner en une marche lente clarinette et piano; ces échanges instrumentaux se poursuivent avec la seconde idée, un motif lyrique, presque romantique (un climat paradoxal chez Milhaud !) sur un accompagnement rythmique souple. 

La partie centrale à 6/8 s’apparente à une barcarolle que vient dissiper la reprise, variée de manière originale. Les deux premières idées y sont subtilement combinées en simultanéité. 

Le final, « Brazileira », est un mouvement de samba dont l’accompagnement du thème initial en doubles croches au piano semble comme un clin d’oeil au style de la toccata. Quatre thèmes structurent ce mouvement, selon un schéma ABCDCA. Peu nous importe finalement que les matériaux soient ici empruntés ou recréés, tant Milhaud, comme dans Le Boeuf sur le toit, s’astreint, avec virtuosité et élégance, à l’art du collage/montage musical.

25 min

Compositeur.rice.s

Darius Milhaud
Darius Milhaud
Darius Milhaud
Compositeur
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Milhaud : Le Boeuf sur le toit (Orchestre philharmonique de Radio France)
Milhaud : Le Boeuf sur le toit (Orchestre philharmonique de Radio France)
Mikko Franck dirige l'Orchestre philharmonique de Radio France dans l'oeuvre de Darius Milhaud "Le Boeuf sur le toit". Extrait du concert donné le 4 octobre 2019 à l'auditorium de la maison de la radio.
vidéo
Darius Milhaud : "Hymne à la radio" sous la direction de Sofi Jeannin
Darius Milhaud : "Hymne à la radio" sous la direction de Sofi Jeannin
La Maîtrise de Radio France dirigée par Sofi Jeannin interprète "Hymne à la radio" tiré de "Un petit peu de musique" de Darius Milhaud. Elle est accompagnée par le pianiste et organiste Vincent Warnier. Enregistré le 18 octobre 2016 à l'Auditorium de la Maison de la Radio à l'occasion des 70 ans de la Maîtrise.