Alexandre Scriabine
Alexandre Scriabine
Alexandre Scriabine
Publicité
Alexandre Scriabine : Poème satanique en Ut Majeur op 36 Publié le

Vadym Kholodenko joue le Poème satanique op 36 de Scriabine. Enregistré le 30 novembre 2018, Salle Gaveau à Paris.

C'est en 1903 qu'Alexandre Scriabine compose le Poème satanique en ut Majeur op 36. L’influence lisztienne se fait très présente avec une évocation du chromatisme sensuel de la Méphisto-Valse nº 1. À son ami et associé Sabaneev, Scriabine décrira cette œuvre comme «l’apothéose de l’insincérité. Elle est toute hypocrite, fausse». 

L’humour y conserve son dû, l’ironie et le sarcasme ne permettant pas d’enrôler ce morceau brillant sous la bannière du sabbat dont Berlioz et Moussorgski étaient des familiers : point de « Damnation de Faust » ni d’orgie de sorcières au sommet du Mont Chauve, mais plutôt de facétieux farfadets dont l’acrobatique ballet sur les touches du clavier s’empare d’un thème de la sonate de Liszt pour en donner une étincelante parodie : s’il s’agit de Satan, du moins a-t-il à son actif une pratique des salons à toute épreuve, et il en résulte une pièce étincelante dont la séduction très directe n’a guère d’équivalent dans les pages de maturité de Scriabine.

Publicité
24 min

Compositeur.rice.s

Alexandre Scriabine
Alexandre Scriabine

Artistes

Vadym Kholodenko
Interprète
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Alexandre Scriabine : Deux Poèmes op. 71 II. En rêvant avec une grande douceur
Alexandre Scriabine : Deux Poèmes op. 71 II. En rêvant avec une grande douceur
Ayame Ishise (piano) interprète "Deux Poèmes op. 71 II. En rêvant avec une grande douceur" d'Alexandre Scriabine.
vidéo
Alexandre Scriabine : Valse en la bémol majeur op. 38
Alexandre Scriabine : Valse en la bémol majeur op. 38
Ayame Ishise (piano) interprète la "Valse en la bémol majeur op. 38" d'Alexandre Scriabine.
vidéo
Alexandre Scriabine : Prélude en ré bémol majeur op. 17 n° 3
Alexandre Scriabine : Prélude en ré bémol majeur op. 17 n° 3
Ayame Ishise (piano) interprète le "Prélude en ré bémol majeur op. 17 n° 3" d'Alexandre Scriabine.