John Dowland
John Dowland
John Dowland
John Dowland
John Dowland

Dowland : Now, o now, my needs must part avec Amel Brahim-Djelloul

Publié le

Une oeuvre révolutionnaire dans l'histoire de la musique anglaise et l'une des plus belles oeuvres de Dowland interprété ici par l'Achéron et l'Ensemble Sultan Veled

Now, o now, my needs must part par John Dowland est une oeuvre bien particulière du répertoire élisabéthain. Publiée en 1597 dans The First Booke of Songes or Ayres, elle fait partie des œuvres pionnières par son utilisation d'un instrument en support harmonique de la voix. Bien que parfaitement naturelle pour nous, cette technique apparaît alors comme tout à fait novatrice à l'époque. Cette chanson en particulier constitue un parfait exemple de ces premiers essais, tout en déployant une véritable mélancolie aux accents quasiment funèbres. Les paroles de la chanson parlent d'un homme se lamentant du départ de sa femme, ce qui correspond bien à la tonalité globale de ce morceau qui constitue l'un des plus touchants du compositeur anglais.

Compositeur.rice.s

John Dowland
John Dowland
John Dowland
Compositeur

Artistes

François Joubert-Caillet
Chef d'orchestre
Adrien Espinouze
Chef d'orchestre
Ensemble Sultan Veled
Ensemble instrumental
L'Achéron
Ensemble vocal instrumental
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
John Dowland : Fine knacks for ladies
John Dowland : Fine knacks for ladies
2 min
vidéo
France Musique
France Musique
3 min
France Musique
France Musique
L’édition 2017 du festival de Sablé a choisi d’axer sa programmation sur la fascination de l’Occident pour la musique orientale et notamment la musique ottomane au milieu du XVIIe siècle.