Publicité
Denis Badault : A plus tard – avec Elise Caron Publié le

Un morceau de jazz joué par l'ONJ en 1992.

A plus tard est le premier album de Denis Badault avec l'Orchestre National de Jazz. Quatrième directeur artistique de l’ONJ entre 1991 et 1994, le pianiste et chef d'orchestre fait appel à la flutiste et chanteuse Elise Caron pour cette pièce, ainsi qu’à son effectif, composé de Claude Egéa et Claus Stötter à la trompette et bugle, aux trombonistes Jean-Louis Pommier et Geoffroy de Masure, au tuba de Didier Havet, à Rémi Biet, Laurent Blumenthal, Phillippe Sellam et Simon Spang-Hanssen aux saxophones, clarinettes, flûtes, au guitariste Lionel Benhamou, au violon de Nedim Nalbantoglu et au violoncelle de Laurent Hoevenaers, à la contrebasse et basse électrique de Heiri Kaenzig et Bob Harrison, au batteur François Laizeau et au percussionniste Xavier Desandre-Navarre.

Artistes

Elise Caron
Interprète