Chostakovitch : Concerto pour piano et orchestre n°2

19 min
Publicité
Chostakovitch : Concerto pour piano et orchestre n°2 Publié le

Alexandre Kantorow joue, avec l'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Mikko Franck, le 2e concerto pour piano et orchestre de Dimitri Chostakovitch.

Chostakovitch compose son Deuxième concerto pour piano à l’intention de son fils Maxime, près d’un quart de siècle après le Premier concerto (1933). La jeunesse du soliste, qui le créa le jour de son dix-neuvième anniversaire, l’a-t-elle incité à écarter l’ironie grinçante et l’atmosphère oppressante qui lui sont coutumières ? La clarté et l’exubérance dominent en effet dans les deux mouvements extrêmes, tandis que l’Andante, certes mélancolique, reste dépourvu des accents tragiques qui résonnent dans la Symphonie n° 11, créée quelques mois plus tard.

Le premier Allegro commence dans l’esprit d’une comptine, avant un épisode martial où les scansions de la caisse claire accompagnent le piano claironnant. Le soliste expose ensuite un nouvel élément : une mélodie claire et ingénue dans le registre aigu, qui réapparaît plus loin avec un tout autre caractère, lorsque l’orchestre la clame en tutti. Dans la dernière partie du mouvement, l’effervescence s’accroît encore, accompagnée d’un déferlement de virtuosité.

Publicité

L’Andante au rythme de sarabande contraste avec ces pages bouillonnantes : pas de clavier percussif, ni de bois stridents, mais un lyrisme à la nostalgie poignante qui regarde vers le piano postromantique (on songe inévitablement à Rachmaninov). L’expression reste intériorisée, telle une confidence où le musicien dévoilerait son intimité. Le finale interrompt cette émouvante cantilène. Il rappelle l’esprit du premier mouvement, mais avec davantage de vivacité primesautière. Dans la partie de soliste de cet Allegro, sorte de polka bousculée par des contretemps, des traits vifs-argents alternent avec des octaves ou des accords martelés. Le piano atteint des sommets de virtuosité, Chostakovitch pastichant avec humour les études (notamment celle de Hanon) travaillées par son fils pour parfaire sa technique.

Compositeur.rice.s

Dmitri Chostakovitch
Dmitri Chostakovitch

Artistes

Mikko Franck
Chef d'orchestre
Alexandre Kantorow
Interprète
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Chostakovitch : Quatuor à cordes n° 8 op. 110 II. Allegro molto
Chostakovitch : Quatuor à cordes n° 8 op. 110 II. Allegro molto
Le Quatuor Elmire interprète le deuxième mouvement (Allegro molto) du Quatuor à cordes n°8 en ut mineur op. 110 de Dimitri Chostakovitch. Une émission enregistrée le 4 décembre 2021 au Théâtre de l'Alliance Française à Paris et présentée par Clément Rochefort.
vidéo
Dimitri Chostakovitch : 5 pièces pour deux violons et pianos IV. La Valse
Dimitri Chostakovitch : 5 pièces pour deux violons et pianos IV. La Valse
La violoniste Mathilda Balakian et la pianiste Christelle Abinasr interprètent le quatrième mouvement ("La Valse") de l'œuvre "5 pièces pour deux violons et pianos" de Dimitri Chostakovitch. Une émission présentée par Clément Rochefort en direct du Conservatoire de Marseille le 13 novembre 2021.
vidéo
Dimitri Chostakovitch : Concerto pour violon n°1 en la mineur op 77
Dimitri Chostakovitch : Concerto pour violon n°1 en la mineur op 77
Mirga Gražinytė-Tyla (direction), Patricia Kopatchinskaja (violon) et l'Orchestre Philharmonique de Radio France interprètent le Concerto pour violon n°1 en la mineur op 77 de Dimitri Chostakovitch.