Poulenc : Concerto pour deux pianos et orchestre en ré mineur FP 61

20 min
Publicité
Poulenc : Concerto pour deux pianos et orchestre en ré mineur FP 61 Publié le

Katia et Marielle Labèque jouent, en compagnie de l'Orchestre national de France placé sous la direction de Fabien Gabel, le Concerto pour deux pianos et orchestre composé par Francis Poulenc en 1932.

Structure :

  1. Allegro ma non troppo
  2. Larghetto
  3. Allegro molto

Parmi les membres du Groupe des Six, Francis Poulenc se distingue par sa carrière de compositeur florissante, dont la renommée dépassera largement les frontières et reste aujourd’hui encore abondamment servie par le disque, le concert et les maisons d’opéra. En témoigne son Concerto pour deux pianos, au succès immédiat, auréolé de mondanités et de prestigieux mécènes. L’œuvre devait se perpétuer par la suite, créée à la salle Pleyel dans la foulée avec les mêmes solistes, puis reprise de nombreuses fois durant la carrière de Poulenc.

Publicité

L’œuvre porte certainement la trace du pianiste Ricardo Viñes, émigré à Paris depuis son Espagne natale, qui fut l’un des premiers professeurs de Poulenc et l’introduisit dans les cénacles de la vie musicale parisienne. Comme le reconnaît le compositeur lui-même, les concertos de Mozart et de Liszt, celui en sol de Ravel, en constituent les modèles, à côté aussi d’influences de musiciens russes (Rachmaninov, Prokofiev) et du gamelan balinais que Poulenc venait de découvrir à l’Exposition coloniale de 1931. À la croisée des chemins, pour une page irradiant de joie de vivre.

Après de secs accords introductifs, le premier mouvement s’épanche dans la dextérité pianistique. S’ensuit un motif de quatre notes, repris aux deux pianos, puis une forme de rengaine joyeuse à l’orchestre et aux pianos. Un second thème, d’aspect rêveur, qui ira en se développant, forme l’autre moment de ce mouvement.

Le deuxième mouvement se veut suave, avec une citation de l’Andante du Concerto n° 27 de Mozart, prétexte à un développement subtil, achevé par un rappel du motif initial du premier mouvement (en forme de gamelan).

Le troisième mouvement adopte d’entrée un style primesautier, qui serait bien l’un des traits de Poulenc compositeur. Puis suit un catalogue d’emprunts thématiques (façon jazz ou music-hall), avant un retour des thèmes initiaux et une chute finale lapidaire sur une poignée d’accords.

24 min

Compositeur.rice.s

Francis Poulenc
Francis Poulenc
Francis Poulenc
Compositeur

Artistes

Fabien Gabel
Chef d'orchestre
Marielle Labèque
Interprète
Katia Labèque
Interprète
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Francis Poulenc : Priez pour paix
Francis Poulenc : Priez pour paix
Marie-Laure Garnier (soprano) et Célia Oneto Bensaid (piano) interprètent "Priez pour paix" de Francis Poulenc, d'après le poème de Charles d'Orléans.
vidéo
Francis Poulenc : Carte postale
Francis Poulenc : Carte postale
Adrien Fournaison (baryton-basse) et Natallia Yeliseyeva (piano) interprètent un extrait des Quatre poèmes de Guillaume Apollinaire (II. Carte postale) de Francis Poulenc.
vidéo
Francis Poulenc : Avant le cinéma
Francis Poulenc : Avant le cinéma
Adrien Fournaison (baryton-basse) et Natallia Yeliseyeva (piano) interprètent un extrait des Quatre poèmes de Guillaume Apollinaire (III. Avant le cinéma) de Francis Poulenc.