Rameau : Les Incas du Pérou, extrait de Les Indes galantes

26 min
Publicité
Rameau : Les Incas du Pérou, extrait de Les Indes galantes Publié le

Les Arts Florissants, la Julliard 415, Sandrine, Piau, Marcel Beekman, Lisandro Abadie interprètent Les Indes Galantes de Rameau : Les Incas du Pérou (2ème entrée) sous la direction de William Christie. En direct de la Grande Salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris.

Les Indes Galantes de Jean Philippe Rameau est l’un des exemples les plus aboutis de l’Opéra-ballet. Ecrit en un prologue et quatre entrées, cet Opéra-ballet est composé d'après le livret de Louis Fuzelier le 28 août 1735. L'Opéra-ballet est un genre hérité du ballet de cour, dont la Cour de France était  très friande au 18e siècle. 

Il s’agit d’une œuvre lyrique, de structure  assez similaire à celle de la tragédie lyrique, avec une ouverture, un  prologue et des actes qu’on appelle des « entrées ». Chaque « entrée »  est thématiquement indépendante de l’ensemble de l’œuvre (contrairement  aux actes de la tragédie). Dans chaque « entrée » les personnages  changent ainsi que et les intrigues, souvent légères et amoureuses.  L’Opéra-ballet était un spectacle de pur divertissement, avec parfois,  une couleur volontiers pastorale ou exotique comme c’est le cas des Indes Galantes de Rameau. 

Publicité

Ce genre français né au XVIIè siècle sous l'impulsion de Rameau et  Lully privilégie la danse et la musique instrumentale sur le chant. Il se structure en quatre ou cinq actes indépendants les uns des autres,  appelés « entrées », reliés toutefois par un thème commun. Dans les  Indes galantes, chaque entrée se situe dans une Inde différente.

La deuxième entrée se passe au Pérou chez les Incas, où le Grand  prêtre du Soleil Huascar convoite en secret Phani, une jeune princesse  péruvienne mais qui elle, est amoureuse de Don Carlos, un officier  espagnol. La grande  fête du Soleil se prépare rassemblant tout le peuple Inca. Phani demande à son amant pour l'occasion de s'éloigner. Huascar demande Phani en mariage prétextant une commande des Dieux, mais  celle-ci n'est pas dupe. La jalousie de Huascar pour cette idylle le  pousse à réveiller le volcan qui aura finalement raison de lui.

Compositeur.rice.s

Jean-Philippe Rameau sera mis à l'honneur pour le Bac musique 2015. (DR)
Jean-Philippe Rameau sera mis à l'honneur pour le Bac musique 2015. (DR)

Artistes

William Christie
Chef d'orchestre
Les Arts Florissants
Ensemble vocal instrumental
Louis Fuzelier
Librettiste
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Jean-Philippe Rameau : Troisième Concert - III. Premier Tambourin - Deuxième Tambourin en rondeau
Jean-Philippe Rameau : Troisième Concert - III. Premier Tambourin - Deuxième Tambourin en rondeau
Les Accents sous la direction Thibault Noally interprètent le 3e pièce (Premier Tambourin - Deuxième Tambourin en rondeau) de Jean-Philippe Rameau, dans une transcription anonyme du XVIIIe siècle.
vidéo
Jean-Philippe Rameau : Cinquième Concert - II. La Cupis
Jean-Philippe Rameau : Cinquième Concert - II. La Cupis
Les Accents sous la direction Thibault Noally interprètent la 2e pièce (La Cupis) du Cinquième Concert de Jean-Philippe Rameau, dans une transcription anonyme du XVIIIe siècle.
vidéo
Jean-Philippe Rameau : Castor et Pollux, Acte IV scène 5 « Séjour de l'éternelle paix »
Jean-Philippe Rameau : Castor et Pollux, Acte IV scène 5 « Séjour de l'éternelle paix »
A Nocte Temporis et Reinoud van Mechelen (haute-contre) interprètent « Séjour de l'éternelle paix » (Castor et Pollux, Acte IV scène 5) de Jean-Philippe Rameau.