Dietrich Buxtehude
Dietrich Buxtehude
Dietrich Buxtehude
Publicité
Buxtehude : O dulcis Jesu BuxWV 83, par Claire Lefilliâtre, sous la direction de Stéphane Fuget Publié le

Une cantate protestante représentative du corpus musical du mystérieux musicien allemand Buxtehude.

Composée par Dietrich Buxtehude, la cantate O dulcis Jesu BuxWV 83 s’inscrit dans la dévotion mariale. S’il s’agit plus d’une prière de Marie à Jésus que d’un véritable hymne à la Vierge, cette musique vocale sacrée traduit l’essor de la cantate protestante au XVIIe siècle en Europe. Musicalement, Buxtehude joue avec la tendresse et l’affabilité issue de la Contre-Réforme à l’égard de Marie. Incomplète, la biographie de l’organiste allemand présente quand même son engagement de 39 ans au service de la paroisse Marienkirche de Lubeck, ainsi que sa renommée. Jean-Sébastien Bach parcourt, en 1705, des centaines de kilomètres à pied pour le rencontrer.

Compositeur.rice.s

Dietrich Buxtehude
Dietrich Buxtehude
Dietrich Buxtehude
Compositeur

Artistes

Stéphane Fuget
Chef d'orchestre
L'Entretien des muses
Ensemble instrumental
Jasmine Eudeline
Interprète
Claire Antonini
Interprète
Céline Cavagnac
Interprète
Gautier Blondel
Interprète
Alice Coquart
Interprète
Des mêmes compositeur.rice.s
vidéo
Buxtehude : Passacaille pour orgue en ré mineur (Bernard Foccroulle)
Buxtehude : Passacaille pour orgue en ré mineur (Bernard Foccroulle)
Bernard Foccroulle (orgue) joue la Passacaille pour orgue en ré mineur de Buxtehude.
vidéo
Buxtehude : Toccata pour orgue en fa majeur(Bernard Foccroulle)
Buxtehude : Toccata pour orgue en fa majeur(Bernard Foccroulle)
Bernard Foccroulle joue la Toccata pour orgue en fa majeur de Buxtehude.