Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann

Georg Philipp Telemann : Brockes-Passion TWV 5:1:IV. Jesu Verhör vor dem hohen Rat, sous la direction de Raphaël Pichon

Publié le

Le quatrième des huit mouvements de l’Oratorio de la Passion est la comparution de Jésus, le désespoir de Judas, le repentir et la mort.

Entièrement versifié, le texte de cet « opéra sacré » est librement inspiré des Évangiles. L’Oratorio de Georg Philipp Telemann traite de la vie du Christ, notamment avec la comparution de Jésus devant les Grands Prêtres et le désespoir de Judas. Dans ce quatrième mouvement, Jésus refuse toutes les accusations, mais reconnaît bien être « le Fils de Dieu ». Cela suffit à le faire condamner pour paroles blasphématoires, tandis que Judas se confond en plaintes « Qu’ai-je fait, maudit que je suis ! […] Ma douleur est sans pareille, mes tourments sans nombre ! », avant de se diriger vers son suicide.

Compositeur.rice.s

Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann

Artistes

Raphaël Pichon
Chef d'orchestre
Pygmalion
Choeur
Virgile Ancely
Interprète
Robin Tritschler
Interprète
Nicholas Scott
Interprète
Stephan Loges
Interprète
Joanne Lunn
Interprète
Etienne Bazola
Interprète
Robin Johanssen
Interprète
Des mêmes compositeur.rice.s
France Musique
France Musique
France Musique
France Musique
France Musique
France Musique
En huit mouvements, l’Oratorio de la Passion s’achève après la mort de Jésus.