Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann

Georg Philipp Telemann : Brockes-Passion TWV 5 : 1 : VI. Kreuzigungsszene sous la direction de Raphaël Pichon

Publié le

Le sixième des huit mouvements de l’Oratorio de la Passion est la crucifixion.

Entièrement versifié, le texte de cet « opéra sacré » est librement inspiré des Évangiles. Le pasticcio de Telemann raconte la vie du Christ, notamment par la crucifixion de Jésus à Golgotha. La figure de la Vierge Marie apparaît dans ce sixième mouvement de l’Oratorio. Alors qu’il porte sa croix vers le mont du calvaire, elle s’exclame « Est-ce moi qui devrai assister à sa mort, moi, sa mère affligée ? Qu’elle est lourde, la charge de mon malheur ! Un glaive traverse mon âme, mon enfant, mon Seigneur, mon Dieu expire ».

Compositeur.rice.s

Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann

Artistes

Raphaël Pichon
Chef d'orchestre
Pygmalion
Choeur
Virgile Ancely
Interprète
Robin Tritschler
Interprète
Nicholas Scott
Interprète
Stephan Loges
Interprète
Joanne Lunn
Interprète
Etienne Bazola
Interprète
Robin Johanssen
Interprète
Des mêmes compositeur.rice.s
France Musique
France Musique
France Musique
France Musique
France Musique
France Musique
En huit mouvements, l’Oratorio de la Passion s’achève après la mort de Jésus.