Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann

Georg Philipp Telemann : Brockes-PassionTWV 5 : 1 : I. Abendmahl sous la direction de Raphaël Pichon

Publié le

En huit mouvements, l’Oratorio de la Passion s’ouvre par la Cène.

Entièrement versifié, le texte de cet « opéra sacré » est librement inspiré des Évangiles. Loin du plagiat, le pasticcio de Georg Philipp Telemann opère une plongée dans la vie de Jésus. Dans ce premier mouvement de l’Oratorio, au langage musical baroque, la Cène correspond au dernier repas du Christ. Jésus y déclare : « Ceci est mon corps : venez, prenez et mangez. Faites ceci en mémoire de moi », puis« Ceci est mon sang […] Je veux que chacun boive ce sang et se souvienne toujours de moi ».

Compositeur.rice.s

Georg Philipp Telemann
Georg Philipp Telemann

Artistes

Raphaël Pichon
Chef d'orchestre
Pygmalion
Choeur
Virgile Ancely
Interprète
Robin Tritschler
Interprète
Nicholas Scott
Interprète
Stephan Loges
Interprète
Joanne Lunn
Interprète
Etienne Bazola
Interprète
Robin Johanssen
Interprète
Des mêmes compositeur.rice.s
France Musique
France Musique
France Musique
France Musique
France Musique
France Musique
En huit mouvements, l’Oratorio de la Passion s’achève après la mort de Jésus.