Nicola Porpora
Nicola Porpora
Nicola Porpora
Nicola Porpora
Nicola Porpora

Nicola Porpora : Salve Regina en fa Majeur, par l'ensemble Capella Gabetta dirigé par Andrés Gabetta

Publié le

Un hymne qui salue la Vierge Marie, et une façon pour le compositeur italien de Berenice, de Faramondo, de L’Adelaide ou encore d’Il Triomfo di Camilla de postuler au titre de Maitre de Chapelle.

Le Salve Regina en fa majeur de Nicola Porpora s’inscrit dans le registre des musiques sacrées. La plus célèbre des antiennes adressées à Marie est mise en musique par le compositeur napolitain. Après des aventures romaines et viennoises, Porpora s’installe dans La Sérénissime, au titre d’enseignant au Conservatoire des Incurables de Venise. Secrètement, il ambitionne le poste très convoité de Maître de Chapelle de l’Eglise San Marco. Il consacre ainsi une période de sa vie à la musique religieuse, dont son Salve Regina est issue. En rivalité avec Leonardo Leo, Haendel et Hasse, son ambition n’aboutit pas à Venise – mais en 1747 à Dresde, grâce au prince électeur de Saxe. Pendant sa carrière musicale, Porpora contribue à former d’imminents castrats comme Farinelli et Caffarelli. À Vienne dans la seconde moitié du XVIIIème siècle, il enseigne même au jeune Haydn.

Compositeur.rice.s

Nicola Porpora
Nicola Porpora
Nicola Porpora
Compositeur

Artistes