Publicité

Découvrez le programme de la 75ème édition du Festival d’Aix-en-Provence

Par
Théâtre de l’Archevêché, Festival d’Aix-en-Provence
Théâtre de l’Archevêché, Festival d’Aix-en-Provence
- Vincent Beaume

Le festival aura lieu du 4 au 24 juillet 2023. Au programme, Jonas Kauffmann, Sir Simon Rattle et Pretty Yende mais aussi une co-production avec la Comédie Française, trois ballets de Stravinsky en une seule soirée et la création du nouvel opéra de George Benjamin.

L’édition 2023 du Festival d’Aix-en-Provence, c’est 9 opéras dont 6 en production scénique et 3 en version concert, une création mondiale et une création européenne, 15 concerts, 9 orchestres invités et 56 levers de rideau. Mais un chiffre se démarque du lot : 75. En effet, le célèbre festival fête ses 75 ans en 2023, événement marquant dont le Directeur délégué Pierre Audi se réjouit de pouvoir célébrer : « ce genre d’anniversaire est important car un festival est une institution précaire. »

C’est ainsi une édition à la fois tournée vers le passé, en honneur de la longue histoire du festival, mais aussi sous le signe de l’innovation. L’événement d’ouverture de la saison sera L’opéra de Quat-sous de Bertolt Brecht et Kurt Weill, dans sa version originelle de 1928, co-produit et interprété par la Comédie-Française, première collaboration entre le festival et « la maison de Molière » avec une mise en scène signée Thomas Ostermeier.

Publicité

On retrouve également l’œuvre des débuts du festival en 1948, l’opéra Così fan tutte de Mozart, désormais revisitée par le metteur en scène russe Dmitri Tcherniakov. La production peut enfin éclore après avoir été empêchée de voir le jour en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19. Autre rescapé de l’édition annulée de 2020, l’opéra Wozzeck d’Alban Berg, mis en scène par le Britannique Simon McBurney avec le London Symphony Orchestra sous la direction de Sir Simon Rattle.

Une création mondiale non des moindres vient enrichir la programmation de cette 75ème édition, à savoir le nouvel opéra de George Benjamin, Picture a Day Like This, sur un texte du Britannique Martin Crimp. Cela fait suite au précédent opéra triomphal du compositeur, Written on Skin (2012), également sur un texte de Crimp. Autre création marquante, l’opéra de Philip Venables The Faggots and their Friends Between Revolutions, inspiré de l’œuvre littéraire « queer » de l'écrivain américain Larry Mitchell.

Sont également à l’honneur divers artistes et ensembles à travers une quinzaine de rendez-vous musicaux, dont Jonas Kauffman, Betsy Jolas, Pretty Yende, la soprano Asmik Grigorian, le baryton Christian Gerhaher, et le pianiste Kirill Gerstein. Ce dernier a également dirigé la Résidence de musique de chambre de l’Académie, dont les lauréats se produiront à l'occasion de plusieurs concerts, notamment le 5 juillet 2023 pour le premier concert de la série.

Réouvert en 2022, l’impressionnant Stadium de Vitrolles accueillera en 2023 une soirée transdisciplinaire intitulée « Ballets Russes », avec l’Orchestre de Paris sous la direction de Klaus Mäkellä. La soirée tente d’explorer l’idée « d’art total » en associant la musique de trois chefs-d’œuvre scéniques d’Igor Stravinsky (L'Oiseau de feu, Petrouchka et Le Sacre du printemps) à trois créations cinématographiques, signées Rebecca Zlotowski, Bertrand Mandico et Evangelia Kranioti. « Ce lieu modulable rend possibles les projets les plus variés, qui font évoluer l’identité du Festival et attirent de nouveaux publics », explique Pierre Audi.

« Le contexte économique extrêmement tendu nous affecte énormément. »

L’équipe du Festival se réjouit de pouvoir annoncer cette édition spéciale du festival, mais cela n’empêche pas les nombreuses contraintes en ce contexte économique incertain, l’obligeant de s’adapter et de se réinventer :

Nous devons réduire notre voilure, comme tout le monde. Et surtout, d’une certaine manière, trouver notre chemin dans la sobriété […] La démocratisation de l’art de l’opéra, qui est souvent accusé d’être élitiste, est très importante, et nous essayons à notre façon de trouver des moyens pour que les gens puissent quand même accéder aux spectacles », résume Pierre Audi.

Le festival a donc choisi de proposer aux moins de 30 ans des réductions de 70% sur toute la ligne des prix. Une décision importante afin de pouvoir inviter ceux qui, au sein d’un contexte économique tendu, ne seraient peut-être pas venus. « Cette évolution est très importante pour nous » conclut Pierre Audi.

La programmation complète sera révélée le 25 janvier pour les abonnés et le 1er février pour le public général, avec l’ouverture de la billetterie.