Publicité

Disparition du pianiste Daniel Wayenberg

Par
Daniel Wayenberg à Haarlem aux Pays-Bas, en concert pour ses 80 ans
Daniel Wayenberg à Haarlem aux Pays-Bas, en concert pour ses 80 ans
© Maxppp - Koen Van Weel

Le pianiste et compositeur néerlandais Daniel Wayenberg est décédé à Paris le 17 septembre 2019 à l’âge de 89 ans.

Daniel Wayenberg nous a quittés le mardi 17 septembre 2019, à l’âge de 89 ans. Pianiste néerlandais, il avait été l’élève à Paris de Marguerite Long et lauréat du deuxième prix du concours international Long- Thibaud en 1949. 

En 1953, Daniel Wayenberg faisait ses débuts au Carnegie Hall accompagné par l’Orchestre Philharmonique de New York, dirigé par Dimitri Mitropoulos. Musicien à la carrière internationale il avait une prédilection pour le grand répertoire romantique, Liszt, Rachmaninov,  et Chopin, rappelle le journal néerlandais Volkskrant, qui lui rend ce matin hommage. Grand amateur de Wagner, il était également féru de la musique de Gershwin et de jazz, genre sur lequel il aimait improviser. 

Publicité

Egalement compositeur, on doit à Daniel Wayenberg plusieurs œuvres parmi lesquelles une Symphonie Capella pour orchestre, en deux mouvements. 

Sa dernière apparition publique a eu lieu aux Pays-Bas, à Zaltbommel le 10 juin 2018. Il devait se produire en janvier dernier en récital aux Concerts de Monsieur Croche, salle Gaveau à Paris, mais le concert avait été annulé en raison de son état de santé. 

À réécouter : Classique info du mercredi 18 septembre 2019

À réécouter : Daniel Wayenberg, pianiste