Publicité

Fermeture des lieux de culture en Belgique

Par
Le théâtre de la Monnaie de Bruxelles devra fermer ses portes à partir du 26 décembre.
Le théâtre de la Monnaie de Bruxelles devra fermer ses portes à partir du 26 décembre.
© AFP - François WALSCHAERTS

Face à la circulation croissante du variant Omicron, le gouvernement belge a pris la décision de fermer les lieux de culture à partir du 26 décembre.

Le Comité de concertation belge s’est réuni mercredi 22 décembre pour décider de la fermeture des salles de concert, théâtres, cinémas et parcs d’attraction à partir du 26 décembre. Cette décision intervient après une première réduction drastique des jauges à 200 personnes, mise en œuvre depuis le 6 décembre. La circulation du variant Omicron à hauteur de 27% des contaminations a justifié cette mesure qui irait « plus loin que les recommandations des experts », selon le virologue Steven Van Gucht, interrogé sur la chaîne flamande VTM.

Début décembre déjà, les lieux de culture manifestaient leur incompréhension : « Nous sommes une salle dans laquelle la ventilation fonctionne, les gens sont assis et portent le masque. Ils ont le CST (Covid Safe Ticket, NDLR), ne bougent pas pendant le spectacle, ne parlent pas. Nous sommes un secteur complètement protégé », soulignait Peter de Caluwe, directeur général du théâtre de la Monnaie à Bruxelles.

Publicité

L’opéra wallon a suspendu les ventes de billets pour la production de Carmen mise en scène par Dmitri Tcherniakov, avec Stéphanie d’Oustrac dans le rôle-titre, dont les représentations sont prévues du 21 janvier au 13 février. Le gouvernement belge envisage d’ores et déjà des restrictions supplémentaires d’ici janvier.