Publicité

Jazz au Trésor : WaJazz : Japanese Jazz Spectacle Vol. I - Deep, Heavy and Beautiful Jazz from Japan 1968-1984

Wajazz
Wajazz
- 180g

La séquence des perles et des inédits ressortis de l’oubli. Cette semaine, la réédition chez 180g de faces légendaires du jazz japonais, sélectionnées dans le catalogue Columbia : « WaJazz : Japanese Jazz Spectacle Vol. I - Deep, Heavy and Beautiful Jazz from Japan 1968-1984 ».

Universounds, HMV Record et le label 180g se sont associés pour une sortie d’archives rares de la scène japonaise entre 1968 et 1984 : du hard bop flamboyant au free jazz, en passant par du spiritual jazz avec des solos de saxophone introspectifs et les sons massifs des big bands. Le célèbre expert japonais du jazz Yusuke Ogawa, propriétaire du magasin de disques Universounds à Tokyo, présente une collection essentielle de 14 titres "WaJazz" tirés du richissime catalogue de Nippon Columbia. Avec Jiro Inagaki, Minoru Muraoka, Hiroshi Suzuki, Akira Ishikawa, Hozan Yamamoto ou encore Takeshi Inomata. Sortie le 1er avril en double LP vinyle.

Yusuke Ogawa  explique : « Le jazz japonais est reconnu et célébré par les mélomanes du monde entier depuis des décennies. Les origines de cette tendance peuvent remonter au mouvement rare groove qui a fleuri dans les années 1990, mais sa popularité actuelle, profonde et large, semble être liée au fait que les Japonais réévaluent leur propre jazz depuis le milieu des années 2000, localement appelé WaJazz ("Wa" signifiant Japon mais aussi la période de l'empereur Shōwa, de 1926 à 1989). Depuis le début des années 2000, on observe une tendance croissante à s'éloigner de la perspective centrée sur les DJ et à apprécier le jazz avec une compréhension plus profonde. De nos jours, on s'intéresse de plus en plus au contexte et aux racines dans lesquels le jazz s'est développé au Japon, le jazz japonais dans son ensemble .tant désormais considéré comme un genre distinctif à part entière.

Publicité

À lire aussi : Jazz au Trésor : K. Yamaya, T. Yonekawa, K. Mitsuhashi - Wamono Groove, Shakuhachi & Koto Jazz Funk ’76

Bien sûr, même si nous parlons du "WaJazz" comme d'un seul genre, il existe une très grande variété de styles en son sein. Cependant, lorsque des musiciens japonais jouent, il y a quelque chose d'uniquement japonais qui circule et qui crée une sorte de synergie. Il peut s'agir de la mélodie, du rythme, ou même de quelque chose de plus profond, comme un scintillement inexprimable. Je serais heureux que certains de ses charmes et de ses secrets émergent des quatorze morceaux inclus dans cette collection."

Yusuke Ogawa dirige depuis 2001 le magasin Universounds à Tokyo, spécialisé dans le jazz et les disques d'occasion, rares et de collection. Il est également superviseur de rééditions, directeur de label, DJ et écrivain musical. Connu pour ses vastes connaissances musicales, son sens du détail et ses compétences en matière d'archivage, Ogawa a travaillé sur plus de 250 rééditions et compilations, dont les séries Deep Jazz Reality et Project Re:Vinyl, très appréciées. Il est le co-auteur du Wa-Jazz Disc Guide et des livres Independent Black Jazz of America.

  • Sakura Sakura

Tadaaki Misago & Tokyo Cuban Boys
"On Stage"
Tadaaki Misago, direction
Kohachiro Miyata, shakuhachi
Tadao Sawai, koto
Norio Maeda, arrangement
(autres musiciens indéterminés)
Enregistré à Tokyo, 1972

  • Mago-Uta

Count Buffalo & The Jazz Rock Band
"Soul & Rock" 
Takeru Muraoka, saxophone soprano
Kiyoshi Sugimoto, guitare
Masahiko Sato, piano
Hiromasa Suzuki, piano, arrangement
Masaoki Terakawa, contrebasse
Akira Ishikawa, batterie
Enregistré à Tokyo, 1969

  • Breath Prologue

Hozan Yamamoto, Masahiko Togashi Yosuke Yamashita
"Breath"
Hozan Yamamoto, shakuhachi
Yosuke Yamashita, piano
Masahiko Togashi, percussions
Enregistré à Tokyo, 1984

  • Tochi Mo Kurumi Mo Fukiotose

Masahiko Sato
"Magnolia No Ki"
Masahiko Sato, piano
Masao Yoshikawa, marimba
Enregistré à Tokyo, 1977

  • Watarase

Takeo Moriyama
"Smile"
Koichi Matsukaze, flûte
Yoshio Kuniyasu, saxophone ténor
Fumio Itabashi, piano
Hideaki Mochizuki, contrebasse
Takeo Moriyama, batterie
Enregistré à Tokyo, 1981