Publicité

Jazz Bonus : Healing Orchestra - Free Jazz for the People

Healing Orchestra
Healing Orchestra
- Julie Axelle Mallet

Le Healing Orchestra, mené par le pianiste et percussionniste Paul Wacrenier, lance un nouveau manifeste engagé, exalté et furieux, parcourant toutes les formes du jazz, parsemé de riffs mingussiens, de balade à la Sun Ra, d’hymnes universels, de musique populaire, de transe swing.

« Free Jazz for the People ! » du Healing Orchestra qui paraît chez Le Fondeur de Son est une affirmation humaniste qui chante la fraternité et l’émancipation. Ce double album emmène auditeurs et musiciens des balades les plus méditatives aux masses instrumentales les plus radicales, dans une démarche de continuité stylistique et historique du jazz, des formes traditionnelles jusqu’aux écritures actuelles et d’«avant-garde». Les grandes formes du jazz sont présentes : balade, swing ouvert, up-tempo furieux, riffs néo-orléanais et mingussiens, hymnes à tonalité populaire, sont traités avec tous les outils de l’improvisation collective et une écriture baignée de techniques contemporaines. 

Privilégiant la spontanéité et l’énergie apportée par le public, l’album a été en partie enregistré lors d’un concert donné pour le Festival Sons d’Hiver. The Fraternity Suite est issue de cette session. Le reste du répertoire a été enregistré au Petit Faucheux, toujours dans les conditions du concert, mais avec un public très restreint du fait des restrictions en cours à ce moment-là.

Publicité

En savoir plus : Healing Unit, les frondeurs du son

Le Healing Orchestra est un grand ensemble de 13 musiciens : cordes, cuivres, multi percussions, réuni autour des compositions du pianiste et percussionniste Paul Wacrenier. Prenant racine dans les grandes traditions du free fazz et de la Great Black Music, et dans la lignée du workshop de Charles Mingus, du Liberation Music Orchestra ou encore du Black Earth Ensemble de Nicole Mitchell, ce forum musical joue de la symbiose entre écriture fine et improvisation libre, entre free jazz et musiques traditionnelles. Il développe ainsi une musique et une identité singulière dans le paysage du jazz de création en France : inscrit de manière engagée dans le champ des musiques libres et créatives, tout en restant ancré stylistiquement dans l’histoire du jazz comme idiome et culture. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L’orchestre met en œuvre une « manière de faire » précieuse, typique de la culture jazz, qui s’appuie sur l’équilibre entre les dimensions individuelles et collectives de la musique. Les musiciens y trouvent l’espace pour exprimer leur personnalité musicale dans toute leur radicalité. Le son collectif est formé par le respect et la synergie entre toutes ces personnalités singulières, qui débordent et enrichissent le cadre initial de l’écriture. Cette démarche, rare dans le monde des grands ensembles, se concrétise par exemple par l’absence de direction lors des concerts. Les musiciens se partagent les prises d’initiatives et les décisions faisant ainsi évoluer les compositions dans des directions parfois imprévisibles. Il s’agit donc d’une véritable démocratie musicale qui exalte et sublime les envies et intuitions de ses participants. Dans le Healing Orchestra, la musique est nourrie de débordements. La portée politique de cette démarche est une évidence, et nous espérons qu’au-delà de ces mots, elle est sensible, et mieux encore, sentie et soutenue dans la musique. Car bien au-delà des questions stylistiques et musicales, le free jazz est d’abord un appel à chacun à prendre sa liberté et à mettre en œuvre ses forces créatives.
(extrait du communiqué de presse)

Où écouter le Healing Orchestra

Paul Wacrenier (piano, vibraphone, direction)
Invité : Sylvain Kassap (clarinette, clarinette basse)
Fanny Menegoz (flûtes)
Sarah Colomb (violon)
Xavier Bornens (trompette)
Leo Jeannet (trompette)
Arnaud Sacase (saxophone alto)
Jon Vicuna (saxophone baryton)
Jean-François Petitjean (saxophone ténor)
Victor Aubert (contrebasse)
Blaise Chevalier (contrebasse)
Mauro Basilio (violoncelle)
Benoist Raffin (batterie)
Sven Clerx (percussions)

A écouter dans l'émission sur Yessaï Karapetian : Yessaï Karapetian, l'étoffe d'un leader