Publicité

Jazz Bonus : Tomas Fujiwara - March

Tomas Fujiwara's Triple Double
Tomas Fujiwara's Triple Double
- Nicki Chavoya

Le batteur et compositeur Tomas Fujiwara réunit à nouveau son sextet Triple Double pour une musique inspirée par la danse et la protestation. “March” paraît chez Firehouse 12.

March” réunit les batteurs Tomas Fujiwara et Gerald Cleaver, les guitaristes Mary Halvorson et Brandon Seabrook, et les trompettistes et cornettistes Ralph Alessi et Taylor Ho Bynum. "Voyant délibérément double dans la cause du jazz aventureux, Fujiwara réunit des instrumentistes prêts à se frotter les uns aux autres de toutes les bonnes et mauvaises façons créatives." - The New Yorker "[Le talent collectif des six musiciens] et la direction innovante de Fujiwara constituent un tonique d'imprévisibilité... Un triple scoop de grande musique." - Britt Robson, JazzTimes

L'analyse des différentes combinaisons possibles dans Triple Double de Tomas Fujiwara donne l'impression de se promener dans une galerie des glaces. Si l'on regarde d'un côté, on peut voir deux trios trompette/guitare/batterie ; si l'on tourne légèrement la tête, on se retrouve soudain avec trois artistes jumelés qui prennent leurs instruments communs dans des directions radicalement différentes. Cependant, malgré l'instrumentation inhabituelle de l'ensemble, Triple Double est au fond un groupe de six individus distincts, chacun faisant partie des voix les plus novatrices et singulières de la musique créative contemporaine - les batteurs Tomas Fujiwara et Gerald Cleaver, les guitaristes Mary Halvorson et Brandon Seabrook, ainsi que le trompettiste Ralph Alessi et le cornettiste Taylor Ho Bynum.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sur ce deuxième album du sextet, “March”, Triple Double est également devenu un groupe au sens le plus exaltant du terme, partageant une chimie scintillante et un sens de la l’engagement musical.

Sur le premier album [“Triple Double” de 2017], le groupe était encore relativement nouveau", explique Tomas Fujiwara. "Il y avait quelques musiciens dans le groupe qui n'avaient jamais joué ensemble auparavant. Depuis, nous avons passé beaucoup plus de temps à tourner et à jouer ensemble, et j'ai l'impression que ces connexions et le rapport au sein du groupe se sont vraiment approfondis. Cela a influencé l'écriture de cet album parce que j'avais maintenant un point de référence, et j'étais aussi conscient de ce que je voulais faire de plus en tant que groupe".

La formation de Triple Double a permis de réunir quelques nouvelles paires - Ralph Alessi et Taylor Ho Bynum ne s'étaient jamais croisés, et les batteurs n'avaient jamais eu l'occasion de partager la scène, malgré l'admiration de longue date de Tomas Fujiwara pour Gerald Cleaver. Dans le même temps, le groupe a également réuni de nouveau des complices bien établis (pour reprendre le nom d'un autre ensemble de Tomas Fujiwara). Taylor Ho Bynum et Mary Halvorson font partie des collaborateurs les plus fréquents de Tomas Fujiwara, aussi bien dans leurs ensembles respectifs que (dans le cas de Tomas Fujiwara et Mary Halvorson) dans le trio collectif Thumbscrew.

À lire aussi : Jazz Trotter : Mary Halvorson

"Lorsque j'ai créé le groupe, j'ai dressé une liste assez exhaustive de toutes les combinaisons possibles entre nous six", explique Tomas Fujiwara. "Sur cet album, je voulais vraiment me concentrer sur les changements subtils qui peuvent se produire avec l'ajout et la soustraction de différents musiciens dans l'ensemble. J'ai l'impression que les possibilités sont infinies, ce qui est vraiment excitant."

Cette combinaison unique d'instruments est d'une certaine manière un défi, offrant peu d'indications pour un compositeur. En même temps, Tomas Fujiwara a trouvé cette absence de précédent rafraîchissante. "Ne pas avoir de plan peut être un défi", explique-t-il, "mais en même temps, cela peut être assez libérateur et inspirant. Si vous dirigez un trio de guitares et que vous voulez en faire quelque chose de personnel, il peut être difficile de sortir de l'ombre de tous les grands trios de guitares qui l'ont précédé. Avec celui-ci, il n'y a pas d'histoire, ce qui élimine les attentes. Ce défi est amusant pour moi."

Tomas Fujiwara

Décrit comme "une présence omniprésente sur la scène new-yorkaise... un artiste dont l'écriture urbaine est égale à son jeu de batterie impressionnant et nuancé", Tomas Fujiwara, originaire de Brooklyn, est un acteur de la musique la plus passionnante de la génération actuelle. Il dirige les groupes Triple Double (avec Gerald Cleaver, Mary Halvorson, Brandon Seabrook, Ralph Alessi et Taylor Ho Bynum), 7 Poets Trio (avec Patricia Brennan et Tomeka Reid) et Tomas Fujiwara & The Hook Up (avec Jonathan Finlayson, Brian Settles, Halvorson et Michael Formanek) ; Il forme un duo avec Bynum, est membre du trio collectif Thumbscrew (avec Halvorson et Formanek) et s'engage dans une diversité de travaux créatifs avec Anthony Braxton, John Zorn, Halvorson, Matana Roberts, Joe Morris, Bynum, Nicole Mitchell, Ben Goldberg, Reid, Amir ElSaffar, Benoît Delbecq et bien d'autres.

En 2021, il a remporté le DownBeat Critics Poll for Rising Star Drummer, et a créé deux suites de nouvelle musique dans le cadre de sa résidence au club Roulette : You Don't Have to Try (avec Meshell Ndegeocello) et Shizuko (avec Bynum, Reid, Rafiq Bhatia et Davi Vieira). "Le batteur Tomas Fujiwara travaille le rythme comme une substance malléable, solide mais toujours en mouvement. Son style va de l'avant mais est rarement brutal ou agressif, et jamais aléatoire. Il a une façon d'étendre le centre d'une pulsation tout en mettant en place un échafaudage rigoureux de retenue... Une conception de la batterie comme un instrument à part entière, quasiment orchestral."
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze /A. Dutilh)

À écouter dans l'émission sur Cécile McLorin Salvant : Cécile McLorin Salvant, elle est libre, un max