Publicité

Jazz Bonus : Wadada Leo Smith - The Chicago Symphonies

Wadada Leo Smith
Wadada Leo Smith
- Dominik Huber

“The Chicago Symphonies” de Wadada Leo Smith et son Great Lakes Quartet paraît chez Tum, distribution Orkhêstra.

The Chicago Symphonies” représente un ensemble de quatre disques du compositeur, musicien, artiste et éducateur Wadada Leo Smith à la tête de son Great Lakes Quartet dans une célébration de Chicago et des riches contributions de la culture artistique, musicale et politique du Midwest aux États-Unis d'Amérique. Les trois premières symphonies, "Gold", "Diamond" et "Pearl" sont interprétées par Wadada Leo Smith avec trois autres maîtres contemporains de la musique créative, le saxophoniste/flûtiste Henry Threadgill, le bassiste John Lindberg et le batteur Jack DeJohnette. La quatrième, "Sapphire Symphony - The Presidents and Their Vision for America", met en scène le saxophoniste Jonathon Haffner avec Smith, Lindberg et DeJohnette.

"L'idée d'une symphonie composée pour un sextet a été présentée pour la première fois par le compositeur/interprète Don Cherry dans son enregistrement classique “Symphony For Improvisers” en 1966, explique Wadada Leo Smith. "J'ai élargi cette idée pour inclure la dynamique sociale, politique et psychologique dans l'espace de création. "

Publicité

À lire aussi : Wadada Leo Smith, les 80 ans d'un trompettiste culte

L'enregistrement classique de Don Cherry, “Symphony For Improvisers”, paru sur Blue Note, mettait en vedette Don Cherry au cornet, les saxophonistes Gato Barbieri et Pharoah Sanders, le vibraphoniste Karl Berger, les bassistes Henry Grimes et Jean-François Jenny-Clark, et le batteur Ed Blackwell. “The Chicago Symphonies” célèbrent les contributions historiques de la musique créative dans la culture de Chicago, depuis Louis Armstrong et ses contemporains jusqu'à Sun Ra et d'autres, en passant par l'Association for the Advancement of Creative Musicians (AACM), ainsi que, dans le cas de "Sapphire Symphony", deux grands présidents originaires de Chicago, Abraham Lincoln et Barack Obama.

“The Chicago Symphonies” fait suite à la sortie par le Great Lakes Quartet de “The Great Lakes Suites” (TUM CD 041-2, un double-CD avec Smith, Threadgill, Lindberg et DeJohnette) qui présentait six compositions étendues dédiées par Smith aux lacs Michigan, Ontario, Supérieur, Huron, Érié et Sainte-Claire. En 2014, “The Great Lakes Suites” a été largement salué comme l'un des meilleurs albums de l'année.

À lire aussi : L'actualité du jazz : Wadada Leo Smith, chercheur d'or dans les Grands Parcs Nationaux américains

Wadada Leo Smith (né en 1941), qui fait partie de la première génération de musiciens issus de l'Association for the Advancement of Creative Musicians (AACM) de Chicago, s'est imposé comme l'un des principaux compositeurs et interprètes de musique contemporaine créative. À la fin des années 1960 à Chicago, Smith, le saxophoniste Anthony Braxton et le violoniste Leroy Jenkins ont formé un trio qui s'est ensuite transformé en quartet, Creative Construction Company, lorsque le batteur Steve McCall les a rejoints à Paris. Depuis le début des années 1970, Smith a surtout dirigé ses propres groupes, dont un important ensemble de jeunesse, New Dalta Akhri, suivi de N'Da Kulture et, plus récemment, du Golden Quartet, du Golden Quintet, du Silver Orchestra, d'Organic, de Mbira, du Great Lakes Quartet et de Najwa.

Wadada Leo Smith a également mené une longue carrière dans l'enseignement de la musique. Il a fait partie du corps professoral de l'Université de New Haven (1975-76), du Creative Music Studio à Woodstock, New York (1975-78), et du Bard College à Annandale-on-Hudson, New York (1987-92). Jusqu'à sa retraite en 2013, il a été le directeur du programme de musique improvisée afro-américaine à la Herb Alpert School of Music de CalArts (1992-2013). En 2012, Smith a publié son plus vaste enregistrement à ce jour, “Ten Freedom Summers”, une collection de quatre CD, qui a été l'un des trois finalistes du prix Pulitzer de la musique en 2013. En 2013, il a publié “Occupy The World” (TUM CD 037-2), un enregistrement sur deux CD de six compositions interprétées par Smith avec TUMO, un orchestre de 22 membres. “The Great Lakes Suites” (TUM CD 041-2), un double-CD avec Henry Threadgill, John Lindberg et Jack DeJohnette, a été largement salué comme l'un des meilleurs albums de l'année 2014.

À lire aussi : Wadada Leo Smith Golden Quartet et Roscoe Mitchell Duet au Châtelet

En 2017, Smith a reçu les prix d'artiste de jazz de l'année, d'album de jazz de l'année (pour “America's National Parks”) et de trompettiste de l'année dans le 65e sondage annuel des critiques de DownBeat et a été élu musicien de l'année par la Jazz Journalists Association. Plus récemment, Smith a sorti un enregistrement d'une composition dédiée à l'icône des droits civiques Rosa Parks, qui comprend trois chanteurs, un quatuor à cordes, un quatuor de trompettes, de l'électronique et un batteur ainsi que des extraits musicaux préenregistrés (“Rosa Parks : Pure Love. An Oratorio of Seven Songs”, TUM CD 057) ; un enregistrement de trompette solo dédié à Thelonious Monk (“Solo : Reflections and Meditations on Monk”, TUM CD 053) ; et un enregistrement d'un groupe comprenant quatre guitaristes électriques, un bassiste électrique, un batteur et un percussionniste (“Najwa”, TUM CD 049). En mai 2021, TUM Records a commencé à célébrer le 80e anniversaire de Smith avec la sortie de deux coffrets de trois CD : “Trumpet”, un ensemble unique de musique pour trompette solo enregistré pendant une semaine dans la magnifique acoustique naturelle d'une église médiévale en pierre sur la côte sud de la Finlande, et “Sacred Ceremonies”, une rencontre entre trois véritables maîtres de la musique créative, Smith se joignant au toujours versatile bassiste électrique Bill Laswell et au défunt grand maître batteur Milford Graves dans trois sessions séparées qui ont donné lieu à un CD en duo de Smith avec Graves, un CD en duo de Smith avec Laswell et un CD en trio de Smith avec Laswell et Graves. En février 2021, Smith a été nommé l'un des 2021 USA Fellows par les United States Artists.
(extrait du communiqué de presse en anglais - traduction E. Lacaze / A. Dutilh)

À écouter dans l'émission sur Pierrick Menuau : Pierrick Menuau, échos d'un Don pas si paisible