Publicité

Jazz Culture : François de Cornière - Ça tient à quoi ?

Ça tient à quoi ?
Ça tient à quoi ?
- Castor Astral

Après le succès du très poignant “Nageur du petit matin”, François de Cornière revient avec une poésie du quotidien, de l’intime, mêlant pudeur et finesse, “Ça tient à quoi ?” qui paraît aux éditions du Castor Astral.

François De Cornière poursuit avec “Ça tient à quoi ?” le parcours qui a toujours été le sien : celui de la vie, traversée par des instants notés au vol (un bout de phrase, une impression, un souvenir, des effluves de jazz…). C’est l’écriture de ces moments-là qu’il essaie de fixer de la manière la plus claire. Il s’agit donc d’un journal qui n’en est pas tout à fait un.

Dans ce recueil, il y a enfin les questions que le poète se pose sur le grand mystère qui fait qu’avec un bout de papier et un crayon on peut « repartir », dans la vie comme dans l’écriture. Se demandant toujours : « Ça tient à quoi ? ». Comme ces jaillissements de jazz, qui apparaissent ici et là dans ses pages.

Publicité

François De Cornière organise depuis une trentaine d’années les «Rencontres pour lire» du Théâtre de Caen. Il a publié une vingtaine de livres dont Boulevard de l’océan (Seghers) et Tout doit disparaître (Le Dé Bleu). Il a reçu les Prix Guillaume Apollinaire, Georges Limbour et RTL / Poésie 1.

A écouter dans l'émission sur Fabrice Moreau : Fabrice Moreau, balais, baguettes et pinceaux