Publicité

Jazz Culture : Hommage à Marc Thomas

Marc Thomas ©Tiko Papatrobonis
Marc Thomas ©Tiko Papatrobonis

Disparition aujourd'hui du crooner et saxophoniste Marc Thomas.

Saxophoniste et chanteur** Marc Thomas** est la** version française** des crooners américains tels que Frank Sinatra ou Nat King Cole. L'énergie scénique, les "scats" en cascades et la justesse de l'expression sont quelques unes des qualités dont la critique se fait l'écho depuis de nombreuses années.

Il entre à l'école du Cim à 16 ans et débute le saxophone, encadré par Michel Roques et Jean-Claude Fohrenbach. Trois ans plus tard, en 1979, il remporte une première fois le Concours de jazz de la Défense et une deuxième fois, en 1981, avec Michel Godard et le groupe Bakea dans un répertoire plus contemporain. Par la suite, il intègre très rapidement des formations de dimension internationale, comme Urban Sax , Henry Guédon et… Jerôme Savary. On le retrouve aux côtés de Sonny Rollins, Lee Konitz, Billy Hart, Marva Wright, Houston Person,Michel Graillier, Luidgi Trussardi, Charles Bellonzi, Georges Arvanitas, Emmanuel Bex, Daniel Huck, le groupe 6 1/2 ou Jean Loup Longnon.

Publicité

Marc Thomas devient peu à peu le chanteur "crooner" incontournable des grands orchestres, choisi par Claude Bolling ou Jean-Loup Longnon comme soliste de leurs big bands. Il fut nominé, en 1998, aux Victoires de la Musique.

Dans le** Jazz News** n°47 de novembre 2015 qui vient de paraître, Marc Thomas s'est exprimé dans le cadre du dossier Frank Sinatra.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

** Sur le même thème **