Publicité

Jazz Culture : Ran Blake "Living with Imperfection" film de Antoine Polin

Par
"Living with Imperfection"
"Living with Imperfection"

Rien d'un biopic et tout d'un portrait au plus près de l'intime d'un éternel solitaire : Ran Blake. Le film d’une rencontre en tête-à-tête, intense et bouleversant.

Dans son film “Living with Imperfection”, Antoine Polin a cherché à éviter le biopic classique pour aller chercher l’intime, le portrait contemporain de Ran Blake artiste de 85 ans. En plus d’un film, le réalisateur a  rencontré un véritable ami en la personne de Ran Blake.

À réécouter : Ran Blake, duos en triptyque

La forme est en totale empathie avec la musique de Ran Blake et sa passion des films noirs. Dissonances, réitérations, expérimentations sont rendues visibles et ressenties.

Publicité

À réécouter : Jeanne Lee & Ran Blake inédits : les plus beaux silences après le son

Projections en ligne du Festival du Réel :
Mardi 16 mars à 19h
Mercredi 17 mars à 16h30

Pour réserver :
https://www.cinemadureel.org/film/living-with-imperfection/

A écouter dans l'émission sur Charles Lloyd : Charles Lloyd & The Marvels, la poésie tonale