Publicité

Jazz Trotter : Bai Kamara Jr. & The Voodoo Sniffers - Salone

Bai Kamara Jr.
Bai Kamara Jr.
- Michael Chia

Bai Kamara Jr. & The Voodoo Sniffers partagent avec le blues son attribut essentiel : la narration. Inspiré de la grammaire musicale de ses modèles, Big Bill Bronzy ou encore John Lee Hooker, chaque morceau prend des allures de court métrage.

"Mon parcours musical et artistique me conduit maintenant à cette étape essentielle de ma carrière où le projet "Salone" (qui signifie Sierra Leone en langue krio) me permet enfin une plongée dans mes racines africaines et plus spécifiquement dans celles de la Sierra Leone, mon pays d'origine. Jamais auparavant je n'avais eu la force d'entreprendre ce travail. Bien que je sois né en Sierra Leone, je n'ai jamais joué ou fait de la musique en Afrique. Mes premiers pas dans le monde de la musique ont vu le jour à l'école en Angleterre où j'ai vécu toute ma scolarité. En tant que musicien professionnel, c'est la Belgique qui m'a vu naître. J'ai été prédestiné à vivre mon enfance, mon adolescence et ma vie d'adulte entre deux continents, l'Afrique et l'Europe, mais les sons et les rythmes africains ont toujours vécus en moi. Artistiquement, la réalisation de cet album (où j'ai joué tous les instruments et chanté toutes les voix) a été une introspection sprirituelle, joyeuse, rafraîchissante et gratifiante. J'y ai mis tout mon âme et mon coeur. Naturellement, le blues s'est présenté comme une évidence pour me permettre d'exprimer mes sentiments et mes inspirations musicales pour ce voyage aux racines de mon héritage africain." Bai Kamara Jr.
(extrait du communiqué de presse)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Bai Kamara & The Voodoo Sniffers sont en concert le jeudi 23 janvier à 20h au théâtre Marni à Bruxelles (Belgique).

Publicité

A écouter dans l'émission sur Daniel Erdmann : Daniel Erdmann, l'art et la bannière