Publicité

Jazz Trotter : Emiliano Gonzalez Toro, Thomas Enhco - Violeta y el jazz

Thomas Enhco & Emiliano Gonzales Toro
Thomas Enhco & Emiliano Gonzales Toro
- Jérémy Bruyère

“Violeta y el jazz” est un album hommage à la Chilienne Violeta Para, pionnière de la folk latino-américaine pour les cinquante-cinq ans de sa disparition.

Joan Baez et Bob Dylan se sont inspirés d’elle. Grande dame de la folk latino-américaine des années 60, Violeta Parra est une pionnière incontestable du genre. Cette autodidacte, qui composait ses premières chansons à 12 ans, laisse derrière elle une carrière riche, passée entre le Chili et l’Europe (notamment Paris et Genève), faite de pérégrinations pour rassembler les chants folkloriques de son pays comme autant d’engagements politiques.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Le ténor suisse d’origine chilienne Emiliano Gonzalez Toro nous livre, en compagnie de Thomas et David Enhco, Jérémy Bruyère, Edwin Sanz, Leo Rondon, Mathilde Etienne, Paloma Pradal et Pancho Gonzalez, une version jazz de l’œuvre poétique de Violeta Parra.

Publicité

Violeta, ce sont des chansons d’une beauté absolue : Volver a los 17, Según el favor del viento... et l’hymne planétaire qu’est devenu Gracias a la Vida.
(extrait du communiqué de presse)

7 min

Emiliano Gonzalez Toro (voix)
Thomas Enhco (piano, voix, violon, arrangements)
Paloma Pradal (voix)
Mathilde Etienne (voix)
Pancho Gonzalez (voix)
David Enhco (trompette, bugle)
Jérémy Bruyère (contrebasse)
Edwin Sanz (percussions)
Léo Rondon (cuatro, arrangements)

À écouter dans l'émission sur Melody Gardot : Melody Gardot, l'intimité d'un tête-à-tête
54 min