Publicité

Jazz Trotter : TaxiWars

TaxiWars ©Kris Dewitt
TaxiWars ©Kris Dewitt

Parution de « TaxiWars » de TaxiWars chez Decca/Universal.

Pour la parution de leur album « TaxiWars » chez Decca/Universal, le quartet TaxiWars est en concert :

TaxiWars, c’est du jazz. Il ne s’agit pas ici que du chanteur rock Tom Barman (leader du groupe belge dEUS) - qui fait le crooner devant le trio jazz du saxophoniste Robin Verheyen (qui a joué avec Marc Copland, Ravi Coltrane, Gary Peacock ou Joey Baron). Il s’agit d’un orchestre de jazz dont les connaissances de l’histoire de cette musique sont encyclopédiques, et dont l’amour du jazz - des albums impulse! des Sixties surtout - est sans limite : la musique énergique de Pharoah Sanders, Archie Shepp, Charles Mingus… remplie de swing, de pulsations fortes et de l’envie de briser les entraves du genre.

Publicité

TaxiWars affiche une énergie haute tension, de la sensibilité, de la fierté, de l’ambition, et un côté punk qui le distingue des aspects plus rupins de la scène jazz, grâce au saxophone du Belge Robin Verheyen - des lignes de mélodie incisives - et aux sortilèges des textes signés Barman.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

** Sur le même thème **