Publicité

Le chef d'orchestre italien Piero Gamba nous a quittés

Par
Piero Gamba, en 2018
Piero Gamba, en 2018
© Maxppp - Raúl Martínez

Le maestro avait collaboré avec les plus grands solistes, comme Yehudi Menuhin, Ida Haendel, Ruggiero Ricci ou encore Luciano Pavarotti.

Yehudi Menuhin disait de lui : " Je n’ai jamais été aussi bien accompagné, c’était comme si je jouais avec quelqu’un qui connaissait mes penchants les plus secrets." Le chef d'orchestre italien Piero Gamba, collaborateur des plus grands solistes, directeur de formations musicales prestigieuses à travers le monde, s'est éteint dimanche 30 janvier à New-York.

Piero Gamba, c'est l'histoire d'un enfant prodige. Né en 1936, ou 1937, selon les sources, le jeune Piero étudie le piano, poussé par un père violoniste. Il dirige à seulement 9 ans la Symphonie n°5 de Beethoven dans sa ville natale, Rome. Prémisse d'une carrière fulgurante, qui débutera véritablement en 1948. Il est alors affublé du diminutif "Pierino", surnom qui apparaît d'ailleurs sur les premières pochettes de ses enregistrements.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Canada, Australie, Angleterre et États-Unis

Gamba quitte l'Italie, entame une carrière internationale. Il pose ses valises au Canada de 1970 à 1980, où il est nommé directeur musical de l'Orchestre de Winnipeg. Puis, direction l'Australie, de 1982 à 1987, en tant que principal chef d'orchestre de l'Australian Broadcasting Corporation. Le maestro dirigera notamment l'Orchestre Symphonique d'Adélaïde. Sans oublier l'Amérique du Sud, où il sera à deux reprises nommé chef et directeur musical de l'Orchestre National d'Uruguay. Une riche carrière qui le mènera également à Londres et à New-York.

Piero Gamba, qui enseignait aussi la direction d'orchestre, a été nommé directeur honoraire à vie de pas moins de neuf orchestres symphoniques à travers le monde. Il a collaboré avec les solistes les plus renommés, dont Arthur Rubinstein, Luciano Pavarotti, Yehudi Menuhin, Ida Haendel et Ruggiero Ricci. Parmi ses enregistrement notables, les Concertos pour piano de Beethoven, avec le London Symphony Orchestra, ou encore les Ouvertures de Rossini, avec le LSO toujours.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.