Publicité

Le cinéaste russe Kirill Serebrennikov à Cannes avec un film sur Tchaïkovski

Par
Antonina Milioukova qui tombe amoureuse de Tchaïkovski après avoir écouté sa musique
Antonina Milioukova qui tombe amoureuse de Tchaïkovski après avoir écouté sa musique
- Hype Film

Le metteur en scène, qui a quitté légalement son pays, sera en compétition officielle en mai avec un film historique, qui décrit la relation complexe qu'entretenait Tchaïkovski avec son épouse Antonina Milioukova.

Le cinéaste russe Kirill Serebrennikov sera en compétition officielle au Festival de Cannes en mai avec Tchaïkovski's Wife, son film historique autour de Tchaïkovski, annonce ce jeudi le délégué général du festival, Thierry Frémaux. Le long métrage décrit la relation complexe qu'entretenait le compositeur avec son épouse, déjà adaptée par Ken Russell en 1970 dans The Music Lovers, avec Richard Chamberlain et Glenda Jackson.

Relation tumultueuse

Selon le magazine Variety, le film de Serebrennikov présente Antonina Milioukova comme une jeune femme brillante, qui tombe amoureuse de Tchaïkovski après avoir écouté sa musique. En juillet 1877, Tchaïkovski épouse celle qui était son élève au conservatoire de Moscou, pour mettre fin aux rumeurs sur son homosexualité. Le compositeur finit par accepter l'union mais blâme sa femme pour tous ses malheurs, essayant de se débarrasser d'elle. Le long-métrage décrit alors, indique Variety, la lente et douloureuse disgrâce d'Antonina, qui sombre peu à peu dans la folie.

Publicité

L'an dernier, Kirill Serebrennikov n'avait pas pu se rendre au festival de Cannes, alors que son film La Fièvre de Petrov concourrait pour la Palme d'Or. En signe de protestation, les acteurs avaient monté les célèbres marches la poitrine ornée d'un badge rouge aux initiales "KS", porté également par le président du Festival Pierre Lescure et le délégué général Thierry Frémaux. Le fauteuil, frappé du nom du réalisateur, était resté vide, tout comme en 2017 lors de la présentation de son long-métrage Leto.

À lire aussi : Piotr Ilitch Tchaïkovski : 10 (petites) choses que vous ne savez (peut-être) pas sur le compositeur

Assigné à résidence

Le Festival de Cannes avait annoncé début mars qu'il n'accueillerait pas de délégations russes, mais la mesure ne s'applique pas aux artistes en rupture avec le régime. C'est le cas de Kirill Serebrennikov 52 ans, connu pour ses créations osées, son soutien aux personnes LGBT+ et sa critique indirecte du régime de Poutine. Il avait été condamné l'an dernier à trois ans de prison avec sursis pour fraude avec interdiction de quitter le territoire russe, son procès étant considéré par ses défenseurs comme une atteinte à la liberté artistique.

Également metteur en scène, Kirill Serebrennikov ouvrira en juillet le Festival d'Avignon, après avoir récemment quitté légalement la Russie pour s'installer à Berlin. En janvier, le cinéaste avait déjà été autorisé, temporairement, à quitter son pays, pour une production au théâtre Thalia de Hambourg. Il mettait en scène la pièce Le Moine noir, d’après une nouvelle de Tchekhov. Malgré son assignation à résidence, Kirill Serebrennikov avait pu continuer à collaborer avec des théâtres européens grâce à des outils vidéo. Il avait ainsi mis en scène à distance une production du Nez de Chostakovitch, pour le Staatsoper de Munich, ou encore Parsifal pour l'Opéra de Vienne.