Publicité

Le compositeur Alain Bancquart est décédé

Par
Le compositeur français Alain Bancquart est mort
Le compositeur français Alain Bancquart est mort
© Getty - Louis MONIER

Compositeur, mais aussi pédagogue, homme de radio et figure de la politique culturelle, Alain Bancquart est mort à l’âge de 87 ans.

Compositeur prolifique mais également pédagogue, ancien Directeur musical de l'Orchestre national de France et producteur de radio, Alain Bancquart nous a quittés ce jeudi 27 janvier.

Diplômé en 1960 du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (violon, alto, musique de chambre, contrepoint, fugue et composition), Alain Bancquart effectue ses études de composition sous la direction de Darius Milhaud puis Louis Saguer. Il devient l’année suivante alto solo à l’Orchestre national de la RTF avant de passer du côté de la direction artistique, d’abord des Orchestres de Région de l’ORTF (1973-74) puis de l’Orchestre national de France (1975-76).

Publicité

En 1977, il est nommé Inspecteur de la Musique au Ministère de la Culture, haute fonction de la politique culturelle qu’il occupera jusqu’en 1984. Il fonde en cette même année le CRISS (Collectif de Recherche Instrumentale et de Synthèse Sonore) aux côtés des compositeurs Hugues Dufourt et Tristan Murail, organisme dont l’objectif fut de mieux comprendre l’impact et le potentiel musical des nouvelles technologies électroniques encore peu étudiées.

Il participe également à la création du Centre de Documentation de Musique Contemporaine et de l’association Musique Française d’Aujourd’hui en 1978, dont la mission sera d'aider les publications discographiques et vidéographiques de la création musicale française contemporaine.

Homme de radio, Alain Bancquart  est producteur à Radio France de l’émission « Perspectives du XXe siècle ». C’est dans le cadre de cette émission qu’il fait la rencontre du compositeur Ivan Wyschnegradsky, dont l’œuvre sera d’une grande influence sur la musique Bancquart en matière de la microtonalité et des échelles sonores et rythmiques.

Car Alain Bancquart est tout d’abord un compositeur. Sérialiste dans sa pensée musicale, il se consacre à la fin des années 1960 à l’étude des micro-intervalles. Surtout inspiré par la poésie, dont les œuvres de sa femme, la poétesse et romancière Marie-Claire Bancquart, sa musique s’exprime principalement par la musique chambre et des œuvres pour orchestre, dont de nombreuses symphonies.

Compositeur prolifique, il signe un corpus riche d’œuvres dont huit quatuors à cordes, huit symphonies, deux opéras de chambre, deux concertos pour violon et une œuvre concertante pour violoncelle et ensemble et de nombreuses œuvres vocales.

Plus récemment, il a signé en 2020 ses quatre dernières œuvres : Mo(r)t. Poème de Marie-Claire Bancquart pour récitante, ensemble instrumentale, orchestre et chœurs, Quatuor à cordes n°8, Explorer l’incertain, Encore une ombre pour violon solo et orchestre à vent et Noiriissime, sonate n°6 pour piano solo en quart de ton.

À lire aussi : Alain Bancquart