Publicité

Les musiciens européens soutiennent le mouvement anti-Brexit

Brexit
Brexit

«Britain, please stay ». A trois semaines du référendum sur la sortie de la Grande Bretagne de l’Union européenne, les Européens témoignent de leur attachement aux Britanniques dans une « lettre d’amour » signée par 125 personnalités de tous horizons, dont Alfred Brendel ou Patricia Petibon.

Intitulée « Lettre d’amour d’Europe aux Britanniques » et publiée par le supplément littéraire du Times, la pétition a été initiée par l’Autrichien Robert Rotifer, le Français Philippe Auclair et le Grec** Apostolos Doxiadis**, et partagée et signée par 125 personnalités. Scientifiques ou footballeurs, prix Nobel ou cinéastes, architectes ou musiciens, journalistes ou producteurs, la diversité des signataires « prouve à quel point l’affection pour la Grande Bretagne est profonde et répandue sur tout le Continent », selon les initiateurs.

Should I stay or should I go ?

Parmi la liste des signataires, le monde de la musique n’est pas en reste : le critique musical Michka Assayas, la cantatrice Patricia Petibon, le pianiste Alfred Brendel, le violoniste jazz Didier Lockwood ou les compositeurs Richard Dubugnon ou Krzyzstof Penderecki se joignent au mouvement anti-Brexit en espérant influencer ceux qui hésitent encore :

Publicité

*« Si cela peut aider les indécis à prendre leur position, nous souhaiterions souligner à quel point nous apprécions la présence du Royaume Uni dans l’Union européenne. Il ne s’agit pas que des traités qui nous lient à votre pays, mais des liens d’admiration et d’affection. Nous espérons tous que vous voterez en faveur de leur renouvèlement. Grande Bretagne, reste, s’il te plaît. » * peut-on lire dans la pétition.

** Sur le même thème **