Publicité

Les Victoires de la musique classique donnent rendez-vous à Aix, le 9 mars prochain

Par
L'an dernier, la soprano Marie-Laure Garnier avait remporté la Victoire de la révélation lyrique.
L'an dernier, la soprano Marie-Laure Garnier avait remporté la Victoire de la révélation lyrique.
© AFP - Jeff Pachoud

Trois semaines avant la soirée tant attendue par les nommés, l’organisation se précise. L’animateur Stéphane Bern sera le maître de cérémonie, tandis que l'Orchestre Philharmonique de Nice accompagnera les artistes.

La 29e édition des Victoires de la musique classique se veut être celle du retour de la fête. Une fête qui fera la part belle à de nombreux jeunes musiciens. Dans les catégories reines, comme dans les « révélations », les talents d’aujourd’hui et de demain partageront leur performance avec le public d’Aix-en-Provence. Un mois après sa grande sœur -la soirée des Victoires de la musique-, la cérémonie se tiendra au Grand Théâtre de Provence, mercredi 9 mars, et sera retransmise en direct sur France Musique et France 3. Une soirée animée par Stéphane Bern, qui officie désormais en habitué des soirées classiques. En coulisses, Clément Rochefort, producteur de France Musique, assurera les interviews et les réactions à chaud des lauréats et des participants à cette soirée. Le « bar de France Musique », en arrière-scène, sera le passage obligé et scruté des artistes victorieux.

La compétition sera accompagnée par  l'Orchestre Philharmonique de Nice dirigé par Ariane Matiakh. « Les Victoires de la Musique Classique constituent pour nous un magnifique hommage à l’ensemble des immenses interprètes et chefs d’orchestres qui jouent au Grand Théâtre de Provence, souligne son directeur, Dominique Bluzet. Et, par sa large diffusion médiatique, cet événement musical s’inscrit pleinement dans la démarche militante et solidaire que je porte et qui vise à soutenir les artistes et mettre en lumière la musique d’hier et d’aujourd’hui. »

Publicité

Des catégories reines aux Révélations

Dans cette soirée, les plus grands noms du classique et du lyrique se succèderont sur scène. Michael Spyres, Kaija Saariaho, Thierry Escaich, Barbara Hannigan, ou encore Ludovic Tézier vont concourir en direct. Dans la catégorie lyrique, l’une des catégories reines, ils seront trois à prétendre à une Victoire. Parmi eux, Sabine Devieilhe se produira à Aix, et ce entre plusieurs productions très populaires : Hamlet d'Ambroise Thomas qui vient de s'achever à l'Opéra Comique et un Giulio Cesare in Egitto en mai au Théâtre des Champs-Elysées.

Pour la mise en scène, les artistes pourront compter sur le concours du chorégraphe Mehdi Kerkouche, de sa compagnie et des danseurs de la région d’Aix. C’est dans ces décors de haut-vol que prendront place les révélations de la soirée. Neuf prétendants pour trois catégories, soigneusement choisis par une académie de 350 votants, parmi lesquels 300 professionnels du milieu musical et 50 auditeurs de France Musique, tirés au sort. Depuis que leurs noms ont été dévoilés, en décembre dernier, c’est l’effervescence autour des étoiles de demain. Il faut dire que leur présence aux Victoires, mais surtout la consécration dans l’une des catégories, représente un tremplin non négligeable dans leurs carrières.

Chez les solistes instrumentaux, le pianiste Jérémie Moreau (frère du violoncelliste star Edgar et des violonistes Raphaëlle et David avec lesquels il vient de signer un disque), issu de la prestigieuse Académie Barenboim-Said à Berlin va concourir face à Manon Galy, violoniste issue de l’Académie Jaroussky et à Valentin Tournet, dont les pièces baroques et contemporaines ont beaucoup de succès. Concernant les révélations lyriques, même schéma qu’en 2021 : deux mezzos et une soprano.  Eugénie Joneau et Marie-Andrée Bouchard-Lesieur, face à Sarah Aristidou, dont les collaborations avec Daniel Barenboim, Simon Rattle et Emmanuel Pahud ont magnifiquement complété son CV.

À lire aussi : Concert des Révélations des Victoires de la Musique classique 2022 !

Le public se prononce en ligne pour élire les Révélations

L’édition 2022 des Victoires de la musique classique voit également une nouvelle catégorie s’installer, celle des révélations chefs d’orchestre. Tour à tour, les trois nommés viendront diriger l’Orchestre philharmonique de Nice, pour être ensuite départagés par l’académie des votants. Pour la première fois en 29 éditions, Pierre Dumoussaud (spécialisé dans la direction d'opéra, lauréat du premier Concours International de Chefs d'Orchestre d'Opéra organisé par l'Opéra Royal de Wallonie en 2017), Stéphanie Childress (jeune cheffe franco-britannique installée à Londres), et Chloé Dufresne (dernièrement vainqueure d’une mention spéciale au Concours des jeunes chefs d'orchestre de Besançon) se disputeront cette Victoire de la révélation chef d’orchestre.

Pour les trois catégories Révélations, le public est invité à participer en votant, jusqu’au 28 février :

À lire aussi : Votez pour les Révélations des Victoires de la Musique Classique 2022