Publicité

"Musicien d'exception" : pluie d'hommages après la disparition de Lars Vogt

Par
Les hommages envers Lars Vogt affluent depuis lundi soir sur les réseaux sociaux
Les hommages envers Lars Vogt affluent depuis lundi soir sur les réseaux sociaux
- Giorgia Bertazzi

Le monde de la musique et les institutions honorent la mémoire du pianiste et maestro qui nous a quittés lundi à l'âge de 51 ans.

Un musicien et un homme d'exception. Depuis l'annonce de sa disparition lundi soir, des suites d'un cancer du foie, les hommages envers Lars Vogt affluent sur les réseaux sociaux, ainsi que sur l'antenne de France Musique.

"Adieu Lars, merci", réagit Louis Langrée, le directeur de l'Opéra Comique. "Lars Vogt était l'un de ces êtres qui respirent la musique. Pianiste et chef d'orchestre inspiré, il s'est battu jusqu'au bout contre la maladie. Pensées pour sa femme, ses enfants, et tous ceux qui ont aimé ce musicien d'exception", écrit Renaud Capuçon. Le directeur du festival Radio France Occitanie Montpellier Jean-Pierre Rousseau, sur son blog, salue aussi une " carrière qui était tout sauf celle d'une star, mais d'un homme immensément cultivé et curieux". Hommage également du violoniste Daniel Hope"je n'oublierai jamais la beauté de son son et la profondeur de son interprétation", ou encore du pianiste turc Fazil Say : "Nous ferons vivre votre art", promet-il.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Il amenait tellement d'idées, apportait tellement de sens à ce qu'il voulait des musiciens, avec une logique magnifique qui faisait que tout le monde adhérait", confie aussi Sarah Nemtanu, premier violon de l'Orchestre National de France, interrogée par France Musique. "Avec lui tout le monde savait comment jouer, quel phrasé... Il était passionnant et en même temps tout était hyper construit. Lumineux, souriant, humain, pédagogue..."

Les salles de spectacle et ensembles, comme le London Symphony Orchestra, rendent aussi hommage au pianiste et maestro. L'Orchestre de chambre de Paris et ses musiciens pleurent leur directeur musical. "Nous étions une famille, nous sommes touchés au-delà des mots et tous les membres de l'orchestre ont tenu ces derniers jours à lui envoyer des mots", a confié ce mardi au micro de Jean-Baptiste Urbain Nicolas Droin, directeur général de la formation. "Dans ses derniers moments, Lars nous disait de continuer à faire de la musique en pensant à lui", a-t-il ajouté. "Nos pensées vont à sa famille et à son adoré Orchestre de chambre de Paris", écrit encore le Théâtre des Champs-Élysées, en partageant la vidéo des derniers applaudissements de Lars Vogt au TCE, aux côtés d'Antje Weithaas.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

France Musique, enfin, honore toute la journée de mardi la mémoire de Lars Vogt. Émilie Munera et Rodolphe Bruneau-Boulmier lui ont consacré ce matin la première partie de l'émission En pistes !. À 16h20 dans Relax !, Lionel Esparza retracera sa carrière de chef d'orchestre. Aurélie Moreau lui rendra hommage à 17h dans Stars du Classique, avant une soirée qui lui sera entièrement dédiée, à partir de 20h, au cours de laquelle seront diffusées ses plus belles interprétations.