Jonathan Bell et l'ensemble De Caelis
Jonathan Bell et l'ensemble De Caelis
Jonathan Bell et l'ensemble De Caelis
Publicité
Résumé

Alla Breve s’autorise quelques incursions dans les archives constituées au fil des années. En 2012, Jonathan Bell nous a offert en création une page vocale envoûtante et nostalgique, chantée par l’ensemble De Caelis, dans laquelle il s’est souvenu de son père disparu, le poète Robert Bell.

En savoir plus
  • « Cinq pièces pour voix et électronique » de Jonathan BellSur des poèmes de Robert BellInterprété par l’Ensemble De CaelisRediffusion de la création enregistrée le 6 avril 2012

Troisième tableau :

And I will stay here in solitude
And light was liquid
They’ve taken me away
To purge my guilty ways

Robert Bell

Publicité

Si Jonathan Bell travaille aujourd’hui à Paris, il a passé quelques années à Londres, renouant ainsi avec le pays et la langue de son père le poète Robert Bell. La langue anglaise lui est donc familière et c’est l’anglais qui résonne dans ses miniatures Alla Breve pour voix et électronique.

Dans le tableau d’aujourd’hui, c’est la disparition du père, mort quand Jonathan Bell n’avait que 14 ans, qui est suggérée par les voix de l’ensemble De Caelis.
Etrange destin que celui de ce poète mort trop tôt et dont la vie oscillait entre la poésie et les femmes !

Références

L'équipe

Anne Montaron
Anne Montaron
Anne Montaron
Production
Françoise Cordey
Collaboration
Soizic Noël
Collaboration